Les Gilets jaunes dans la rue pour l'acte 17 (EN CONTINU)

Auteur: RT France

Pour le 17e week-end consécutif, les Gilets jaunes se rassemblent à Paris et partout en France, une semaine avant la grande action qu'ils planifient pour le 16 mars, au terme du grand débat national.

Mise à jour automatique
  • Auteur: RT France

  • Le ministère de l'Intérieur, dont les chiffres sont régulièrement contestés par les Gilets jaunes, annonce que 28 600 manifestant ont défilé en France ce 9 mars. Il s'agit du chiffre le plus faible donné par cette source depuis le début du mouvement.

    De son côté, la page Facebook Le Nombre Jaune, tenue par des proches du mouvement, publie une estimation basse d'environ 90 000 Gilets jaunes après avoir effectué son décompte. Une estimation plus précise sera donnée le 10 mars dans l'après-midi. Le samedi précédent, à la même heure, Le Nombre Jaune annonçait le chiffre de 92 000 manifestants.

    Sur les réseaux sociaux, de nombreux appels avaient circulé depuis plusieurs semaines pour faire du 16 mars une grande journée de mobilisation du mouvement. Cet acte 18 coïncidera également avec la fin du grand débat national lancé par Emmanuel Macron.

  • Alors que la nuit tombe, des centaines de manifestants sont toujours mobilisés sur les Champs-Elysées.

  • Présent lors de l'acte 17, Eric Drouet, l'une des figures du mouvement citoyen, s'est exprimé sur la grande journée d'action planifiée le 16 mars, au terme du grand débat national.

    Auteur: RT France

  • Le face à face se poursuit sur les Champs-Elysées, où sont toujours présents des centaines de manifestants.

    Des échauffourées ont eu lieu.

  • La situation est tendue sur les Champs-Elysées, où la police tente de disperser la manifestation en faisant usage d'un canon à eau.

    Plusieurs centaines de manifestants restent néanmoins sur place. Ils font face aux forces de l'ordre, qui encerclent les lieux.

  • Sputnik a pu filmer des affrontements plutôt violents entre des manifestants et les forces de l'ordre à Paris.

  • Arnaud Dufresne, journaliste à La Voix du Nord, témoigne d'incidents en fin de manifestation à Lille.

  • Selon le journaliste Clément Lanot, les forces de l'ordre font usage de gaz lacrymogènes aux Champs-Elysées.

Découvrir plus

Les Gilets jaunes se mobilisent pour le 17e samedi consécutif, ce 9 mars. A Paris, une manifestation, qui est partie des Champs-Elysées à 11h, entend mettre les droits des femmes sur le devant de la scène. Les organisateurs de l’événement, intitulé «Acte 17 : les femmes donnent de la voix» sur Facebook, appellent les assistantes maternelles à enfiler leur gilet rose. Les manifestants sont également invités à arborer un foulard violet pour «dénoncer les inégalités salariales et les violences sexistes et sexuelles» et à porter du rouge pour toutes les autres mobilisations sociales, visant notamment les intermittents et les précaires. 

A Paris également, un sit-in sur le Champ de Mars est prévu jusqu'au 11 mars dans la matinée. Commencé le 8 mars en fin d'après-midi, il n'avait réussi à mobiliser qu'une cinquantaine de personnes, selon notre reporter sur place. 

De façon plus inédite, des Gilets jaunes ont appelé à faire un flash mob géant à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, afin de protester contre la privatisation d'ADP. 

Ailleurs en France, des rassemblements sont prévus à Strasbourg, dès le matin, puis à Lille, Bordeaux, Toulouse et Lyon. Au Puy-en-Velay (Haute-Loire) également est organisée une manifestation en début d'après-midi. A Nantes, des Gilets jaunes ont appelé à bloquer des centres commerciaux. 

Lire aussi : Gilets jaunes : l'ONU réclame à Paris une enquête sur l'«usage excessif de la force»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter