RT France «seul média audiovisuel honorable» : Askolovitch a-t-il déformé les propos de Lordon ?

RT France «seul média audiovisuel honorable» : Askolovitch a-t-il déformé les propos de Lordon ?© PATRICK KOVARIK Source: AFP
La radio publique semble propager de la fake news et de l'intox (image d'illustration).

Frédéric Lordon a-t-il écrit dans Le Monde diplomatique que RT France était «le seul média audiovisuel honorable» ? C'est ce qu'a affirmé le journaliste Claude Askolovitch mais le mensuel a tenu à apporter quelques rectifications factuelles...

Le Monde diplomatique s'irrite quelque peu de l'attitude de France inter et particulièrement du journaliste Claude Askolovitch. Dans une tribune, datée du 7 février, celui-ci expliquait d'un ton moqueur : «Dans Le Monde diplomatique, le théoricien des Nuits debout, Frédéric Lordon, trouve que RT, même s'il fait un peu de propagande poutinienne, est le seul média audiovisuel honorable. Charlie hebdo s'en exaspère. RT, dit Charlie, c'est Signal, ce journal de la propagande nazie qui montrait patte blanche en interrogeant Cocteau sous l'occupation. Charlie rappelle aussi que RT inventa le mensonge des bébés crucifiés par l'armée ukrainienne...»

Le Monde diplomatique énonce plusieurs erreurs. Premièrement, les propos de Frédéric Lordon n'ont pas été publiés dans ses pages... mais sur le blog personnel du philosophe, certes hébergé par la plateforme du journal. Deuxièmement, le texte de Frédéric Lordon a été «falsifié». Celui-ci écrivait en réalité le 2 février : «La honte du journalisme français se mesure à ce paradoxe tout à fait inattendu que RT est devenu à peu près le seul média audiovisuel honorable !» Le Monde diplomatique rappelle de fait que le «"paradoxe tout à fait inattendu", le "à peu près" et le point d'exclamation (destiné à souligner le paradoxe tout à fait inattendu) ont disparu».

Précisons enfin que «le mensonge des bébés crucifiés par l'armée ukrainienne» évoqué par Claude Askolovitch dans sa chronique ainsi que dans un tweet publié peu après fait référence à une erreur commise par la chaîne anglophone de RT en 2014 (avant même la création de RT France), qui avait diffusé au cours d'une émission un bandeau de texte erroné... avant de s'en excuser aussitôt, d'apporter un correctif et de retirer la séquence en question de sa plateforme. Claude Askolovitch a finalement supprimé son tweet.

RT France «seul média audiovisuel honorable» : Askolovitch a-t-il déformé les propos de Lordon ?© Capture d'écran Twitter
Le tweet de Claude Askolovitch le 7 février.

L'animateur star Nicolas Demorand avait pourtant, comme le rappelle Le Monde diplomatique, une semaine plus tard, vanté «les vertus de sa profession aux auditeurs de sa matinale» : «On a affaire avec les journalistes à des gens dont le métier de base est de produire des faits vérifiés et aujourd'hui de faire du fact checking pour lutter contre le flot de fausses nouvelles.»

Lire aussi : Censure : après la loi sur l'information, Macron veut encore plus de contrôle de la «vérité»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter