«J'ai le droit de ne pas mettre un gilet jaune» : Macron interpellé par une Gilet jaune (VIDEO)

«J'ai le droit de ne pas mettre un gilet jaune» : Macron interpellé par une Gilet jaune (VIDEO)© NICOLAS TUCAT / POOL / AFP Source: AFP
Une femme Gilet jaune a pris à partie Emmanuel Macron, lors d'un débat organisé à Pessac, en Gironde, le 28 février.

Alors qu'Emmanuel Macron s'est invité dans un débat à Pessac, le 28 février, une femme Gilet jaune a interpellé le président, essayant de lui faire porter un collier orné d'un gilet jaune miniature. En vain.

«C'est en parlant que les gens se comprennent» : une femme, déclarant être Gilet jaune depuis le 17 novembre, soit depuis le début du mouvement, a interpellé le président de la République Emmanuel Macron, où il s'est invité le 28 février, à Pessac, en Gironde, dans le cadre du grand débat national. «J'ai un petit service à vous demander», a-t-elle poursuivi à l'adresse du chef de l'Etat, s'avançant vers lui avec un «cadeau», un collier orné d'un gilet jaune miniature, lui demandant de le porter, au moins le temps de la soirée. 

«Je suis le président de toutes les Françaises et tous les Français, et j'ai le droit de ne pas mettre un collier gilet jaune et de ne pas mettre un gilet jaune», a alors rétorqué Emmanuel Macron, avançant la «réponse» apportée aux revendications des Gilets jaunes par le gouvernement le 10 décembre dernier. Des mesures qui semblent avoir laissé la femme Gilet jaune pour le moins sceptique. 

Poursuivant la discussion sur le grand débat national, la femme s'est plaint auprès du président d'un débat auquel elle affirme s'être rendue à Marcheprime et qui se serait conclu par une phrase de l'organisateur LREM : «Merci d'être venus, nous avons entendus, maintenant il serait temps d'arrêter de manifester, de rentrer chez vous.»

«C'est pas comme ça qu'il faut parler aux Français», a lancé la Gilet jaune à Emmanuel Macron. Ce à quoi le président a répondu, en guise de conclusion : «Je crois au dialogue [...] mais je n'ai jamais voulu tomber dans la démagogie qui consiste à dire "je vais mettre un gilet jaune"».

Lire aussi : «Vous méritez votre salaire, mais nous aussi !»: un Gilet jaune retraité interpelle Edouard Philippe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»