Carrefour aurait menacé une Gilet jaune de lui faire payer la baisse de son chiffre d'affaires

Carrefour aurait menacé une Gilet jaune de lui faire payer la baisse de son chiffre d'affaires© Eric Gaillard Source: Reuters
Un hypermarché Carrefour à Nice (image d'illustration).

Selon Var-Matin, une Gilet jaune ayant participé au blocage du rond-point d'accès à un Carrefour a été convoquée au commissariat où elle aurait pris connaissance de poursuites engagées à son encontre. L'enseigne assure avoir porté plainte contre X.

Le 16 février, à l'occasion de l'acte 14 des Gilets jaunes, environ 120 manifestants ont bloqué le rond-point d’accès à Carrefour Ollioules, près de Toulon, dans le Var.

Quelques jours plus tard, selon le quotidien régional Var-Matin, une des Gilets jaunes ayant participé à cette action aurait été convoquée au commissariat où elle aurait appris que l'enseigne menaçait de la poursuivre pour les pertes subies par la grande surface le jour du blocage.

Votre attitude est à l’origine d’un préjudice très important

Le courrier de l'avocate de Carrefour aurait été ainsi rédigé : «Votre attitude est à l’origine d’un préjudice très important pour ma cliente [Carrefour] qui a évalué à 331 000 euros la perte de son chiffre d’affaires pour la journée du samedi 16 février. Si vous veniez à participer d’une quelconque manière à cette manifestation illicite, ma cliente vous tiendra pour responsable et j’ai reçu pour instruction de saisir la juridiction compétente aux fins d’obtenir le remboursement du préjudice subi.» Selon 20 Minutes et Le Figaro, qui ont repris l'information, «la Gilet jaune ne comprend en revanche pas pourquoi elle est la seule à avoir été convoquée».

Carrefour déclare avoir porté plainte contre X et ne pas avoir demandé de remboursement

Après ces révélations, Carrefour a fait savoir, sur Twitter : «Nous avons porté plainte pour entrave contre X. Nous n'avons pas demandé de remboursement. Nous ne sommes pas contre le droit de manifester, mais nous voulons éviter le blocage de l'accès à cette galerie marchande.»

Lire aussi : Carrefour : des milliers d'emplois supprimés et un ex-PDG qui s'enrichit

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter