Acte 12, «l'impact» : des Gilets jaunes appellent à se déguiser en hommage aux blessés du mouvement

Acte 12, «l'impact» : des Gilets jaunes appellent à se déguiser en hommage aux blessés du mouvement© Bertrand GUAY Source: AFP
Un Gilet jaune est blessé à Paris, le 5 janvier à Nantes (image d'illustration).

Un appel a été lancé sur Facebook pour rendre hommage le 2 février aux personnes blessées lors des manifestations des Gilets jaunes. Les participants sont invités à arborer de fausses blessures pour dénoncer les violences policières.

Alors que la gestion des manifestations des Gilets jaunes par le ministère de l’Intérieur continue de faire polémique, un appel vient d’émerger sur Facebook afin de rendre hommage aux personnes victimes de blessures au cours des journées de mobilisation. 

Organisé par la page France blessée la page 100% des victimes gilets jaunes, le rassemblement, baptisé «L'impact», est prévu le 2 février à Paris, en prévision de l’acte 12 du mouvement. Les participants, parmi lesquels pourraient figurer des manifestants gravement blessés par des tirs de balles de défense (LBD) et de grenades lacrymogènes ou assourdissantes (GLI-F4), sont invités à symboliquement recouvrir leurs corps de pansements ou encore de marques de couleur rouge afin de dénoncer «les violences policières».

«Parce qu'il ne faut pas que les images de violences deviennent notre routine, une habitude. Parce qu'il est inacceptable de voir autant de victimes. Car il n'est absolument pas pensable d'oublier ce qui c'est passé», peut-on lire sur la page dédiée à l’événement. L'événement a d'ailleurs été partagé sur les réseaux sociaux par Eric Drouet, l'une des figures médiatiques des Gilets jaunes.

Malgré de nombreuses images, montrant que des manifestants avaient bel et bien été blessés par des membres des forces de l'ordre, le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner campe sur ses positions. «Moi, je ne connais aucun policier, aucun gendarme qui ait attaqué des Gilets jaunes», avait-il déclaré le 14 janvier lors d’un point presse organisé à Carcassonne.

Selon un décompte réalisé par le site Checknews de Libération, après les affrontements de l’acte 9, organisé le 12 janvier, au moins 93 personnes (manifestants et journalistes) avaient été gravement blessées par les forces de l’ordre depuis l’acte 1 des Gilets jaunes, le 17 novembre 2018.

Lire aussi : Une campagne d'affichage choc en l'honneur des Gilets jaunes mutilés (PHOTOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter