«Non à l’Eurovision 2019 en Israël» : des militants perturbent «Destination Eurovision» (VIDEO)

«Non à l’Eurovision 2019 en Israël» : des militants perturbent «Destination Eurovision» (VIDEO)© France 2
Capture d'écran France 2

Opposées à la tenue de l’Eurovision dans l’Etat hébreu, quatre personnes ont fait irruption sur la scène de l'émission Destination Eurovision alors qu'elle était retransmise en direct sur France 2. Les intrus ont rapidement été exclus du studio.

Vouée à désigner la chanson qui représentera la France lors du concours musical au mois de mai à Tel-Aviv, l'émission Destination Eurovision était diffusée en direct sur France 2 le 19 janvier. Alors qu'elle avait débutée depuis une dizaine de minutes, plusieurs personnes (quatre selon 20 Minutes) ont pénétré sur la scène afin de protester contre la tenue du prochain Eurovision dans l'Etat hébreu.

«Non à l’Eurovision 2019 en Israël», pouvait-on lire sur une pancarte brandie par une des femmes ayant réussi à s'introduire sur la scène. Sur une autre, on pouvait lire «Free Palestine» («Libérez la Palestine»). Très brève, l'irruption des militants a été diffusée sur les réseaux sociaux et largement commentée.

Comme l'explique 20 Minutes, l'action pourrait avoir été organisée par des militants de la Campagne BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions) France, dont les actions s'inscrivent dans une campagne internationale en faveur de la cause palestinienne.

Dans un communiqué qu'a pu consulter le quotidien, la direction de France Télévisions a réagi : «L’Eurovision est avant tout un divertissement d’une ampleur internationale unique et ouvert à une très grande diversité artistique. La musique, qui n’a pas de frontière, en est son essence, avec pour ambition universelle le dialogue entre les peuples, l’ouverture et le vivre-ensemble.» L'irruption des militants a eu lieu juste après le passage sur scène de la gagnante de l'Eurovision 2018, l'Israélienne Netta Barzilai. Lors de sa victoire, des appels au boycott de la prochaine édition avaient rapidement émergé, sur fond de tensions liées au conflit israélo-palestinien.

Lire aussi : Proche-Orient, MeToo : Netta, la gagnante israélienne de l’Eurovision rattrapée par l’actualité

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter