L'ex-boxeur Christophe Dettinger fait appel de son placement en détention provisoire

L'ex-boxeur Christophe Dettinger fait appel de son placement en détention provisoire© RT France
Christophe Dettinger, le 5 janvier 2018 à Paris.

Dans l'attente de son procès fixé au 13 février, l'ex-boxeur filmé s'en prenant aux forces de l'ordre, avait été placé en détention. Le père de famille qui s'était livré de lui-même aux autorités le 7 janvier dernier a fait appel de cette décision.

D'après France Info, l'ancien boxeur Christophe Dettinger, qui s'est confronté aux forces de l'ordre lors de l'acte 8 des Gilets jaunes, a fait appel ce 16 janvier de son placement en détention. Ce dernier avait été arrêté après avoir été filmé en train de s'en prendre à des gendarmes lors d'une manifestation de Gilets jaunes à Paris et devait initialement être jugé en comparution immédiate le 9 janvier. Le tribunal correctionnel de Paris avait accédé à la demande de la défense de renvoyer l'affaire et fixé la date au 13 février.

Christophe Dettinger s'était présenté de lui-même le 7 janvier au matin à la police, qui le recherchait activement. Dans une vidéo enregistrée la veille et postée le lendemain sur YouTube, l'ancien champion de boxe avait admis avoir «mal réagi», tout en affirmant s'être «défendu» face aux violences policières.

Lire aussi : Gilets jaunes : une éphémère «rue Dettinger» voit le jour à Bordeaux

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter