Un Gitan interpellé en Moselle pour un «appel à l'insurrection» dans une vidéo Facebook

Un Gitan interpellé en Moselle pour un «appel à l'insurrection» dans une vidéo Facebook© Ludovic Marin Source: AFP
Une photographie du double champion de France de boxe Christophe Dettinger sur le sac d'un Gilet jaune, le 12 janvier 2019 (image d'illustration).

Membre de la communauté gitane, un homme est accusé d'avoir appelé à «l'insurrection» dans une vidéo publiée sur le réseau social en soutien au double champion de France de boxe Christophe Dettinger. Il a été placé en détention provisoire.

Un homme de 31 ans appartenant à la communauté des gens du voyage a été arrêté à Stiring-Wendel, en Moselle, le 11 janvier, en raison de propos tenus dans une vidéo publiée sur Facebook le 9 janvier. 

«Dans ce message, cette personne appelle à l’insurrection», a expliqué Jean-Luc Jaeg, le procureur de la République de Sarreguemines, cité par le Républicain Lorrain. L'individu a été interpellé par une quinzaine de gendarmes de la brigade de recherches de Metz et de la compagnie de Forbach et placé en garde à vue à Sarreguemines.

Provocation au crime ou au délit via une communication au public par voie électronique

Dans son message vidéo, l’homme arrêté apportait son soutien à l'ex-boxeur et Gilet jaune Christophe Dettinger, qui s'en était pris à des gendarmes le 5 janvier. Il sera jugé pour «provocation au crime ou au délit via une communication au public par voie électronique». Faisant par ailleurs l’objet d’un mandat d’arrêt de la cour d’appel de Caen pour des faits de vol aggravé, il a été placé en détention provisoire dans l'attente de son procès devant le tribunal correctionnel.

Le double champion de France de boxe, surnommé le «Gitan de Massy», a fait l'objet d'une vague de solidarité, notamment de la part de communauté gitane, dont des membres ont appelé à manifester lors de l'acte 9 de la mobilisation des Gilets jaunes. Un homme se présentant comme un membre de la communauté des gens du voyage avait par exemple appelé à «monopoliser Paris [...] pour plusieurs jours», provoquant directement les forces de l'ordre à travers un discours adressé à Emmanuel Macron : «Je peux te dire que maintenant on va les essouffler les CRS, on va tellement vous en faire baver que vous allez descendre de votre piédestal». Ouverte en soutien à l'ancien boxeur, une cagnotte a en outre connu un vif succès avant d'être clôturée le 8 janvier par la plateforme Leetchi, «au vu du montant» atteint.

Lire aussi : «Macron, tu as attisé le feu» : un gitan invite les gens du voyage à «monopoliser» Paris (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter