Gilets jaunes : quand un sociologue associe le symbole de l'anarchisme à l'«extrême droite» (VIDEO)

Gilets jaunes : quand un sociologue associe le symbole de l'anarchisme à l'«extrême droite» (VIDEO)© CRÉDITBEN STANSALL Source: AFP
Le fameux symbole de l'anarchisme (image d'illustration)

Invité le 7 janvier sur le plateau de L’Info du vrai d'Yves Calvi, sur Canal +, le sociologue Michel Wieviorka a considéré que le «A entouré d'un cercle» était «un symbole d'extrême droite». Il a, depuis, reconnu son erreur et présenté ses excuses.

L'erreur, de la part d'un sociologue, en a interpellé plus d'un sur les réseaux sociaux.

Le 7 janvier sur le plateau de L’Info du vrai d'Yves Calvi sur Canal +, Michel Wieviorka commentait la mobilisation des Gilets jaunes et les violences survenues entre certains manifestants et les forces de l'ordre. Le sociologue a pointé du doigt, parmi ce mouvement, la présence de «l'extrême droite». «On voit aujourd'hui la présence, qui n'est pas simplement groupusculaire, d'une rage d'extrême droite qui se lie peut-être à d'autres rages moins politisées», a-t-il affirmé. Un phénomène «extrêmement grave», selon lui. Enfonçant le clou, l'intellectuel a considéré que les violences survenant lors des manifestations des Gilets jaunes correspondaient «davantage à un tropisme politique d'extrême droite qu'à un tropisme d'extrême gauche».

Prenant ensuite la parole, le présentateur Yves Calvi a estimé que l'«extrême droite» comme l'«extrême gauche» étaient présentes dans ce mouvement. Il a néanmoins jugé qu'«il [était] évident que ce sont plutôt des sympathisants d'extrême droite qui [...] ont apporté un soutien massif» à l'ex-boxeur Christophe Dettinger, accusé de s'en être pris à deux gendarmes à Paris lors de la manifestation du 5 janvier des Gilets jaunes et ayant bénéficié par la suite d'une cagnotte de soutien Leetchi.

C'est alors que le sociologue, reprenant la parole, a eu cette phrase étrange : «J'ai vu dans plusieurs endroits de Paris des tags avec "A" entouré d'un cercle, qui est un symbole d'extrême droite.»

Or, comme le rappelle par exemple France Culture ce 8 janvier : «Ce "A" cerclé n’a jamais été autre chose qu’une référence du répertoire anarchiste. Il est, même, la principale iconographie anarchiste. Très massivement visible dans les milieux antifascistes, il n’a à l’inverse jamais été utilisé par l’extrême droite française. Ni de près, ni de loin.»

Ce même jour, Michel Wieviorka a reconnu son erreur et présenté ses excuses sur Twitter : «Errare humanun est : sur le plateau d'Yves Calvi, j'ai attribué hier à tort un symbole anarchiste à l'extrême droite. Je présente mes excuses et mes regrets à ceux que cette erreur a pu blesser ou indigne.» Il a également fait savoir qu'Yves Calvi se ferait «l'écho de ces excuses».

Lire aussi : Gilets jaunes d'extrême droite ? Sur BFM, un «expert» prend pour preuve le drapeau... de la Picardie

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter