«La CGT est parfois trop idéologique» : quand Philippe Martinez critique son syndicat

- Avec AFP

«La CGT est parfois trop idéologique» : quand Philippe Martinez critique son syndicat© GONZALO FUENTES Source: Reuters
Philippe Martinez (au centre) le 14 décembre 2018 lors d'une manifestation.

La CGT, qui a perdu sa place de premier syndicat au profit de la CFDT, est «parfois trop idéologique» et doit «redevenir le syndicat de la feuille de paie et du carreau cassé», a estimé son secrétaire général, Philippe Martinez.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, livre un constat sévère sur l'évolution de son syndicat le 4 janvier dans un entretien aux journaux du groupe Ebra. «Si nous sommes passés deuxièmes, c'est parce que nous sommes parfois trop idéologiques et pas assez concrets. Nous devons redevenir le syndicat de la feuille de paie et du carreau cassé», analyse-t-il après le revers de la CGT début décembre, lors des élections professionnelles dans la fonction publique, laissant à sa concurrente, la CFDT, la place de numéro un des syndicats français, après une participation historiquement basse.

Le «carreau cassé» (de l'atelier) était une expression utilisée par l'ancien secrétaire général (1982-1992) et figure de la CGT Henri Krasucki, pour souligner que le syndicat devait d'abord s'intéresser au quotidien des salariés avant de tenir de grands discours. Philippe Martinez argumente : «Si elles veulent regagner un peu de crédibilité, les organisations syndicales de ce pays doivent mettre de côté leurs divergences et travailler ensemble sur des revendications concrètes. La mobilisation aux ronds-points, c'est bien, la mobilisation dans les entreprises, c'est mieux.»

Concernant les Gilets jaunes, le responsable syndical estime qu'il n'est «pas possible de courir ou marcher avec eux au niveau national, car il n'y a pas d’organisation, pas de ligne… Mais dans les territoires, il y a eu des manifs communes, des tracts communs avec une main rouge et une main jaune qui se serrent.»

«Il y a des choses à faire ensemble, à condition d'éviter des dérives racistes, antisémites, qui sont marginales mais qui existent», juge-t-il. Secrétaire général de la CGT depuis 2015, lorsqu'il a succédé à Thierry Lepaon, Philippe Martinez assure qu'il décidera «fin janvier» s'il sollicite un nouveau mandat lors du congrès de Dijon du 13 au 17 mai.

Lire aussi : Eclipsée par les Gilets jaunes, la CGT essaie de reprendre l'ascendant dans la rue

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»