Un prêtre célèbre la messe de Noël sur un rond-point avec des Gilets jaunes (VIDEOS)

Un prêtre célèbre la messe de Noël sur un rond-point avec des Gilets jaunes (VIDEOS)© PASCAL ROSSIGNOL Source: Reuters
Des Gilets jaunes sur le rond-point de Somain, le 5 décembre.

A Somain dans le Nord, un prêtre a décidé de célébrer la messe de Noël en compagnie des Gilets jaunes, près d'un rond-point qu'ils occupaient. Une initiative chaleureusement accueillie ; environ 200 personnes ont assisté à la cérémonie.

Comme aux quatre coins de l'Hexagone, à Somain dans le Nord de la France, les Gilets jaunes n'ont pas fait de trêve à l'occasion de Noël. Et pour leur permettre de poursuivre leur combat dans le respect de leur foi, un prêtre, le père Joseph, a décidé de célébrer la messe de Noël en leur compagnie, près du rond-point qu'ils ont investi.

Lire aussi : Gilets jaunes : l'Eglise catholique appelle au dialogue et veut y participer

Auteur: France 3 Hauts-de-France

Une initiative qui a rencontré un franc succès : selon La Voix du Nord, près de 200 personnes se sont réunies sous une tente, où une simple table était posée en guise d’autel. Avec quelques bougies, une croix, une crèche, les Gilets jaunes ont célébré la messe de minuit comme a l'accoutumée, entonnant les chants traditionnels, Il est né le divin enfant ou Douce Nuit.

«Votre parole est précieuse. Ne la laissez pas se perdre. Il y a des digues qui sautent. Que ça devienne un raz-de-marée !», a lancé le père Joseph à la fin d'une cérémonie à la saveur forcément particulière. Toujours aussi motivés, les manifestants ont ensuite repris position sur le rond-point au son de leur slogan favori : «Macron démission !»

Lire aussi : Ces Gilets jaunes qui ont fêté Noël sur les ronds-points aux quatre coins de France (IMAGES)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter