Gilets jaunes : l'Eglise catholique appelle au dialogue et veut y participer

Gilets jaunes : l'Eglise catholique appelle au dialogue et veut y participer© Stephane Mahe Source: Reuters
Une statue de la vierge Marie est fagoté d'un gilet jaune, à Nantes, le 10 décembre 2018.

Olivier Ribadeau-Dumas, le porte-parole de la Conférence des évêques de France, a affirmé que l'église catholique était un «corps intermédiaire» et que ce faisant, elle souhaitait participer au dialogue entre les Gilets jaunes et le gouvernement.

L'Eglise catholique, qui est «aussi un corps intermédiaire», souhaite que la crise des Gilets jaunes soit l'occasion d'un dialogue redoublé au sein de la société française et compte y participer à son niveau, a assuré le porte-parole de la Conférence des évêques de France, Olivier Ribadeau-Dumas. «Nous avons le désir que cette crise soit l'occasion d'un dialogue accru», a déclaré l'homme d'Eglise sur France Inter le 25 décembre, jour de Noël.

Il a rappelé que le Conseil permanent, l'instance exécutive de la Conférence des évêques de France, avait appelé il y a quelques jours à ce que les chrétiens organisent des dialogues là où ils sont.

«Notre société crève de ne pas pouvoir s'écouter, de ne pas pouvoir parler, de ne pas être entendue et je pense que c'est le rôle de l'Eglise de permettre cela», a affirmé le porte-parole.

Selon lui, «cette crise [des Gilets jaunes] est la résultante de décennies de sentiment d'abandon de territoires, d'inégalités qui augmentent et qui deviennent insupportables pour un certain nombre de personnes, de difficultés à finir les fins de mois».

Tout en admettant que le poids du catholicisme dans le pays a certainement diminué, Olivier Ribadeau-Dumas considère qu'il reste en même temps très fort. «L'Eglise, notamment par le maillage de ses 13 000 paroisses [...], est véritablement un lieu où il est possible de se rencontrer et de créer du tissu social», précise-t-il.

Le 24 décembre au soir, de nombreux Gilets jaunes ont passé le réveillon de Noël sur les ronds-points qu'ils occupent depuis plusieurs semaines, considérant les liens qu'ils ont tissés depuis plusieurs semaines comme ceux d'une nouvelle famille. 

Lire aussi : Gilets jaunes : le marché de Noël noyé sous le gaz à Saint-Etienne, des familles s'indignent (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»