Paroles de Gilets jaunes lors de l'acte 6 : «Il n'y en a que pour les riches»

Paroles de Gilets jaunes lors de l'acte 6 : «Il n'y en a que pour les riches»© CHRISTIAN HARTMANN Source: Reuters
Une manifestante en Gilet jaune défile à Paris, le 22 décembre.

Les reporters de RT France sont allés à la rencontre des Gilets jaunes dans les rues de Paris pour ce sixième acte de la mobilisation. Parmi leurs revendications, un leitmotiv : le référendum d'initiative citoyenne.

Ce matin du 22 décembre, alors que le principal rassemblement parisien devait se tenir à Versailles, à l'appel de la page «la France en colère» animée notamment par Eric Drouet, une des figures du mouvement, les consignes ont changé à 9h du matin : les Gilets jaunes ont été appelés à se rendre à Montmartre.

Dès 10h, ils étaient déjà quelques centaines rassemblés sur le parvis de la basilique du Sacré-Cœur. Très rapidement, le cortège s'est mis en marche, arpentant les rues de Paris en scandant des «Macron, démission !» et en entonnant la Marseillaise. Une manifestante, visiblement déterminée, explique la situation alors que la manifestation sauvage est bloquée dans une rue.

Olivier est venu manifester pour soutenir le mouvement des Gilets jaunes. Pas spécialement favorable à l'augmentation du SMIC, il souhaite surtout dénoncer «l'oligarchie». «On en a marre d'être gouvernés par une caste de personnes qui s'estiment au-dessus de nous, qui ne paient pas les mêmes taxes que nous», explique-t-il. Il plébiscite, comme une majorité de Français selon un sondage, l'instauration d'un référendum d'initiative citoyenne (RIC).

Simon, chef pâtissier dans l'Aine, raconte le déroulé de la manifestation de ce 22 décembre et la manière dont, durant l'acte 5, le 15 décembre, il s'est fait interpeller par les forces de l'ordre. Côté revendications, Simon soutient également l'instauration du RIC et appelle à la vigilance citoyenne quant au contrôle de l'application de celui-ci.

Philippe parle de la précarité de ses parents. «De toute façon, il n'y en a que pour les riches ici», déplore-t-il.

«Moi, j'arriverai toujours à me démerder. Je ne suis pas là pour moi, mais pour les générations futures», assure Philippe qui n'a pourtant pas d'enfants.

Lire aussi : Acte 6 des Gilets jaunes : des centaines de personnes manifestent dans le calme à Paris (EN CONTINU)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»