Une photo de Brigitte Macron avec Marcel Campion indigne des élus et militants de gauche

Une photo de Brigitte Macron avec Marcel Campion indigne des élus et militants de gauche© Charles Platiau Source: Reuters
Marcel Campion en septembre 2017.
Suivez RT France surTelegram

À l'occasion d'une visite au marché de Noël des Tuileries, Brigitte Macron a posé avec Marcel Campion, «le roi des forains» dont les propos sur les homosexuels avaient soulevé un tollé. Des élus locaux et militants de gauche s'en sont émus.

La visite de Brigitte Macron au marché de Noël des Tuileries en compagnie de ses petits-enfants n'est pas passée inaperçue ce 23 décembre. La première dame de France n'a en effet pas hésité à poser tout sourire avec Marcel Campion, le «roi des forains» qui s'est trouvé au cœur d'une vive polémique en septembre dernier, après la révélation de propos jugés homophobes. Le cliché a notamment été diffusé par Le Parisien.

Cette visite de l'épouse du président de la République a indigné plusieurs personnalités politiques de la capitale, parmi lesquelles l'adjoint à la mairie de Paris en charge du logement, Ian Brossat. L'élu communiste a ainsi pointé du doigt, sur Twitter, «la femme du Président de la République qui s'affiche avec un homophobe notoire». 

Même son de cloche du côté de plusieurs militants de gauche et pour les droits des LGBT qui se sont offusqués de l'apparition de la première dame au côté de Marcel Campion. 

L'ancien député socialiste et conseiller municipal d’opposition à Colombes (Hauts-de-Seine) Alexis Bachelay a vu, quant à lui, dans la diffusion du cliché polémique les prémices de la campagne à venir pour les municipales à Paris qui verront le ou les candidats de la majorité présidentielle tenter de ravir la mairie à la socialiste Anne Hidalgo. «Ça va être beau la campagne municipale [de LREM] à [Paris]», a-t-il raillé sur le réseau social.

Selon Le Parisien, l'entourage de Brigitte Macron souligne que celle-ci s’est rendue au marché de Noël «dans un cadre privé». Et, si elle a accepté d'être prise en photo au côté de Marcel Campion, il ne s’agit «aucunement d’apporter une caution» à ce dernier, selon son entourage.

Des propos sur les homosexuels à l'origine d'un tollé

En conflit ouvert avec la mairie de Paris qui lui a retiré coup sur coup le droit d'installer une grande roue sur la place de la Concorde et d'organiser un marché de Noël sur les Champs-Elysées, Marcel Campion, a décidé de se lancer en politique contre Anne Hidalgo aux élections municipales de 2020.

C'est à l'occasion du lancement de son mouvement politique «Paris Libéré», le 27 janvier dernier, que le «roi des forains» avait entre autres accusé Bruno Julliard, à l’époque premier adjoint de la capitale, d'avoir «amené tous les homos de la terre» aux côtés de la maire de Paris, dans des propos dévoilés en septembre par le site du Journal du dimanche. En outre, commentant l’installation par la mairie de l’œuvre de Paul McCarthy exposée place Vendôme, pendant la Foire internationale d'art contemporain (Fiac) 2014, il avait décrit : «Vous savez, le truc qu’ils se mettent dans le fion, pour les pervers là. À Noël, c’est bien pour les enfants» (Le Tree représentant, selon ses détracteurs comme son auteur, un «plug anal»).

Ces propos ont valu à Marcel Campion des poursuites en justice pour «diffamation et injure homophobe». A la suite de cette affaire, le «roi des forains» avait décidé d'abandonner ses activités foraines.

Lire aussi : Marché de Noël et grande roue : Marcel Campion renonce à ses activités foraines

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»