«Honte à vous Richard Ferrand, ignare» : l'ex-maire de Genève réclame des excuses (VIDEO)

«Honte à vous Richard Ferrand, ignare» : l'ex-maire de Genève réclame des excuses (VIDEO)© CHARLES PLATIAU Source: Reuters
Richard Ferrand au perchoir de l'Assemblée, octobre 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Polémique par Twitter interposé : l'ancien maire de Genève, Guillaume Barazzone, rappelle à Richard Ferrand ses propos sur le système de votation suisse... L'intéressé l'accuse de fake news, mais l'Helvète dégaine une vidéo appuyant ses propos.

L'ancien maire de Genève (2016-2017) Guillaume Barazzone réclame des excuses de la part de Richard Ferrand, qu'il qualifie «d'ignare». L'actuel président de l'Assemblée nationale a tenu des propos au cours de l'été 2018 qui ont été récemment exhumés : «Tout à l'heure quelqu'un vantait la grande démocratie cantonale helvétique. Reprenez les thèmes qui sont soumis : c'est très souvent le fait de quelques cliques affairistes et de quelques lobbyistes qui d'ailleurs à la fin des fins sont souvent démasqués.»

C'était le 16 juillet 2018. Alors patron du groupe La République en marche à l'Assemblée, Richard Ferrand brocardait ainsi le système suisse lors d'un débat sur le référendum d'initiative populaire.

Ce passage exhumé par une rétrospective proposée par France 3 n'a pas échappé à l'ancien maire de Genève qui a alors apostrophé Richard Ferrand sur Twitter : «Honte à vous Richard Ferrand – ignare – qui venez de déclarer à l'Assemblée nationale sur le droit de référendum helvétique : "les thèmes soumis sont très souvent le fait de cliques affairistes et de quelques lobbyistes démasqués". Le peuple suisse appréciera.»

L'élu LREM du Finistère a aussitôt dégainé : «Cher monsieur, je démens formellement avoir pensé ou tenu ces propos que vous me prêtez. Quelles sont vos sources ? Évitez les "fake news" s'il vous plaît.»

Pas de chance pour Richard Ferrand, les propos étaient disponibles grâce à la diffusion de l'émission de France 3 que Guillaume Barazzone n'a pas tardé à relayer sur le réseau social : «Voici vos propos contre la démocratie demi-directe helvétique. Allez-vous présenter des excuses ?»

Lire aussi : «Le combat, c'est fini» : Ferrand réclame l'intervention des forces de l'ordre sur les ronds-points

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix