Gilets jaunes : la Belgique recommande à ses ressortissants d'éviter Paris

- Avec AFP

Gilets jaunes : la Belgique recommande à ses ressortissants d'éviter Paris© Abdulmonam Eassa Source: AFP
Gilets jaunes manifestant à l'Arc de Triomphe à Paris le 1er décembre.

Redoutant des émeutes dans la capitale dues au mouvement des Gilets jaunes, le ministère des Affaires étrangères belge a déconseillé à ses concitoyens de passer le week-end à Paris et a donné des consignes aux courageux qui ignoreraient son avis.

Le ministère belge des Affaires étrangères conseille à ses ressortissants, sur son site internet, de «reporter leur séjour» à Paris le 8 et 9 décembre, par crainte d'incidents lors «des actions prévues par le mouvement des Gilets jaunes».

Il est recommandé aux Belges qui se rendraient malgré tout dans la capitale française de respecter certaines «mesures de précaution», en particulier d'éviter «les foules», ainsi que «les zones touristiques» et autres «lieux symboliques» tels que l'Arc de triomphe, les Champs-élysées, le Boulevard Haussman, la rue de Rivoli, la place de la Concorde, le Champ de Mars, les places de la Bastille, de la République et de la Nation. Ces aventureux sont priés de privilégier «les arrondissements de la rive gauche», c'est-à-dire au sud de la Seine.

Le ministère déconseille par ailleurs «de venir en voiture dans le centre de Paris», où «beaucoup de feux de signalisation sont endommagés», ce qui occasionnerait selon lui «parfois une circulation chaotique».

Ne résistez pas aux forces de l'ordre

«Si vous venez en voiture, prévoyez assez de carburant pour tout votre trajet» et «stationnez les véhicules dans les parkings souterrains et non dans les rues (même pour un laps de temps très court)», poursuit l'administration belge dans ces conseils destinés aux voyageurs.

«Ne vous mêlez pas aux discussions et autres polémiques» et «ne résistez pas aux forces de l'ordre», est-il également précisé.

La tension et l'inquiétude sont maximales en France à la veille de nouvelles manifestations de Gilets jaunes qui font craindre une répétition des émeutes du 1er décembre à Paris. Le gouvernement français compte déployer un dispositif sécuritaire «de grande envergure» pour éviter les débordements lors de ces manifestations de Gilets jaunes qui dénoncent la politique fiscale et sociale du gouvernement.

Un mouvement qui fait des émules en Belgique

Le mouvement s'est exporté en Belgique, en particulier dans la région francophone de Wallonie. Le 30 novembre, une manifestation de 300 Gilets jaunes belges avait dégénéré à Bruxelles, où deux véhicules de police avaient été incendiés. Une nouvelle manifestation est attendue le 8 décembre dans la capitale belge.

Lire aussi : «Rentrer» dans l'Elysée : le Gilet jaune Eric Drouet visé par une enquête

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»