FO et la CGT proposent leurs services d'ordre aux Gilets jaunes mais annulent la grève des routiers

FO et la CGT proposent leurs services d'ordre aux Gilets jaunes mais annulent la grève des routiers© Charles Platiau Source: Reuters
Manifestation devant Bercy, novembre 2017 (image d'illustration).

Les responsables syndicaux de la CGT et de FO souhaitent aider à sécuriser les manifestations des Gilets jaunes... mais n'ont reçu aucune réponse de leur part. Les représentants professionnels attribuent ce silence à un manque d'interlocuteurs.

Tous les signaux sécuritaires sont au rouge pour le quatrième acte du mouvement des Gilets jaunes, le 8 décembre, et les représentants syndicaux semblent prendre la mesure du danger : les responsables de la CGT et de FO annoncent qu'ils sont prêts à mettre leurs services d'ordre à disposition des Gilets jaunes, selon les informations du Parisien

Le quotidien a interrogé un haut cadre de la CGT à ce propos : «On a fait la démonstration le samedi 1er décembre dans notre défilé de République à Bastille que quand une organisation syndicale est là, les choses se passent bien [...] Personne n’a intérêt à une guerre civile. Il faut que ce samedi, on insuffle l’esprit CPE.»

Cependant, la proposition serait, pour l'heure, restée sans réponse. Les syndicalistes y voient un manque d'organisation du côté des manifestants : «La difficulté est que l'on ne sait pas vraiment à qui s'adresser, on ne connaît même pas les lieux de rendez-vous de samedi. On a lancé nos hameçons et maintenant on attend», explique la même source Parisien. 

Parallèlement à ce geste envers les Gilets jaunes, les syndicats négocient avec le gouvernement sur le front de la grève des routiers qui était annoncée à partir de 22h, le 9 décembre. Dans ce cadre, FO et la CGT ont déjà désarmé la menace ce 7 décembre après avoir reçu des engagements écrits de la part du patronat et du gouvernement sur un maintien de la rémunération des heures supplémentaires. 

Lire aussi : Contestation sociale : les transporteurs routiers entrent dans la danse et appellent à la grève

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter