Gilets jaunes : Pamela Anderson blâme «la violence structurelle des élites françaises»

Gilets jaunes : Pamela Anderson blâme «la violence structurelle des élites françaises»© Mario Anzuoni Source: Reuters
L'actrice américano-candienne Pamela Anderson.

En trois semaines de mobilisation en France, les Gilets jaunes ont fait réagir jusqu'au showbizz international. Pamela Anderson a ainsi mis en parallèle les débordements des manifestations et la «violence structurelle des élites françaises».

Dans une série de tweets publiés ce 3 décembre, l'actrice américano-canadienne Pamela Anderson s'est exprimée sur les violences perpétrées en marge de la troisième mobilisation nationale des Gilets jaunes.

Au lieu d'être hypnotisé par les images à chaud, nous devons nous demander : comment en est-on arrivé là ?

«Je méprise la violence... mais que représente la violence de tous ces gens, de ces luxueuses voitures brûlées, comparée à la violence structurelle des élites françaises – et mondiales ?», s'est-elle interrogée, dans une première publication, avant de poursuivre dans un deuxième tweet : «Au lieu d'être hypnotisé par les images à chaud, nous devons nous demander : comment en est-on arrivé là ?»

Et la star d'Alerte à Malibu de livrer, dans la foulée, son analyse de la situation : «[Cette violence] est venue de la montée des tensions entre l'élite des métropoles et les pauvres du monde rural, entre la politique représentée par Macron et les 99% qui en ont marre de l'inégalité, non seulement en France, mais aussi partout dans le monde.»

Lire aussi : Extrême gauche, extrême droite ou parasites : qui sont les casseurs du 1er décembre ?

Pamela Anderson conclut sa série de tweets sur le concept de désobéissance, se demandant si elle pouvait être «constructive», avant de lancer un appel aux «progressistes» : «Peuvent[-ils] utiliser cette énergie au service de l'avenir, pour qu'au lieu de la violence, nous puissions visualiser la construction de sociétés égalitaires ?»

Les propos de l'actrice américano-candienne interviennent au surlendemain du 1er décembre, qui a vu se dérouler, dans de nombreuses communes françaises, la troisième journée de mobilisation des Gilets jaunes. A Paris, notamment, les manifestations ont été entachées de nombreuses violences.

Ce 1er décembre, Pamela Anderson décidait en outre d'interpeller Emmanuel Macron via une lettre, dans laquelle elle exprimait son souhait de le rencontrer pour lui remettre une pétition sur un tout autre sujet, concernant «une interdiction nationale de la détention d’animaux sauvages dans les cirques».

Lire aussi : Climat insurrectionnel en France : Téhéran appelle Paris à cesser la «violence contre son peuple»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»