De l'Action française à Patrick Sebastien : ces soutiens étonnants aux Gilets jaunes

De l'Action française à Patrick Sebastien : ces soutiens étonnants aux Gilets jaunes© GONZALO FUENTES Source: Reuters
Les stars, prêtes à enfiler le Gilet jaune ?

Au fur et à mesure de la mobilisation des Gilets jaunes, les Français sont de plus en plus nombreux à les soutenir. L'occasion aussi pour certaines vedettes ou mouvements de se montrer et d'afficher leur soutien. Par opportunisme ou avec sincérité ?

Près de 80% des Français soutiendraient les Gilets jaunes et 20% des Français se disent être «Gilets jaunes». Depuis, plusieurs personnalités ont affiché leur soutien au mouvement.

Ainsi l'ancienne Marianne de France et cultissime actrice Brigitte Bardot s'est affichée sur Twitter en gilet jaune aux côtés de ses deux chiens, les pouces levés et ces quelques mots : «Avec vous !»

L'humoriste Franck Dubosc a quant à lui posté une vidéo sur Facebook, en se positionnant comme un «privilégié» : «On a bien compris, nous les artistes, qu'il y avait un gros malaise [...] Je vous aime.»

Le chanteur et animateur Patrick Sébastien a multiplié les plateaux de télévision déclarant notamment : «Les Gilets jaunes qui sont dans la rue, c'est ma France.»

Enfin chez les artistes, Pierre Perret a lui aussi manifesté son adhésion au mouvement avec poésie : «Nous ne nous sommes jamais plaints… et nous sommes tous dignes. Mais désormais nous sommes tous des Gilets jaunes. Et moi je suis Pierre Perret… et je suis avec vous.»

Parmi les autres soutiens people, les Gilets jaunes peuvent compter sur Jean-Michel Jarre, Michel Polnareff, Philippe Lellouche ou Arnaud Ducret.

Plus insolite, le milliardaire François-Henri Pinault, à la tête de Kering, a déclaré sur RTL : «J'ai été très surpris par l'ampleur du mouvement, mais je comprends. Si on oppose la transition écologique [...] au pouvoir d'achat, c'est voué à l'échec. On ne peut pas faire cette transition au détriment du pouvoir d'achat des plus modestes.» Le grand patron a dit «comprendre» que les gens puissent réagir de cette manière étant donné les inégalités fortes et le manque «de perspective de pouvoir progresser socialement».

Plus politique, la formation royaliste Action française a pour sa part affirmé sur les réseaux sociaux qu'elle «ne propos[ait] rien d'autre que de participer au grand mouvement des Gilets jaunes». «La seule violence contre laquelle nous luttons est celle du gouvernement», ajoute le mouvement nationaliste.

La prochaine manifestation des Gilets jaunes est prévue ce 1er décembre.

Lire aussi : Plus d'un million de signatures : la pétition pour la baisse des carburants prête à battre le record

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»