L'attitude d'Emmanuel Macron face aux Gilets jaunes : «un truc de mec», pour Ségolène Royal

L'attitude d'Emmanuel Macron face aux Gilets jaunes : «un truc de mec», pour Ségolène Royal© Charles Platiau Source: Reuters
Ségolène Royal à Paris, mai 2017 (image d'illustration).

L'ancienne candidate socialiste à l'élection présidentielle estime-t-elle qu'Emmanuel Macron fait preuve de trop de virilité dans le conflit qui l'oppose aux Gilets jaunes ? Sur France inter, elle a jugé qu'il s'agissait d'«un truc de mec».

Interrogée par France Inter le 28 novembre, Ségolène Royal a estimé que la décision d'Emmanuel Macron de maintenir la hausse des taxes sur les carburants était «un truc de mec»... Elle l'avait pourtant dit en off, mais Léa Salamé a visiblement voulu faire assumer ses propos à l'ancienne candidate à la présidentielle en les lui rappelant en plein direct.

Prise au piège par l'animatrice, l'ancienne ministre a alors dû admettre : «Oui j'ai dit ça, ce qui me frappe, c'est qu'il y a une forme d'exercice du pouvoir, que l'on a vue aussi pendant le quinquennat précédent, où il est très difficile dans un aréopage d'hommes qu'il y ait le premier qui dise "on s'est trompé, on va peut-être rectifier les choses".»

La socialiste a ensuite expliqué : «Les femmes ont beaucoup moins de difficultés à rechercher des compromis et à écouter, et à atterrir sur quelque chose qui ressemble à du bon sens.» Et d'évoquer une «valeur d'une spécificité féminine irréductible», avant de vanter les mérites d'«un rapport particulier au monde dont les hommes pourraient s'inspirer».

La présentatrice de France inter a alors lancé une petite pique à son interlocutrice en énonçant un reproche souvent formulé à son encontre : «Après, paradoxalement on pourra vous dire que l'écotaxe, vous avez renoncé dès que les bonnets rouges étaient dans la rue... Que ça nous a coûté des centaines de millions d'euros à rembourser et que ça s'appelle un recul aussi, un renoncement.»

Mais l'ex-ministre de l'Ecologie a tenu à défendre son bilan : «Est-ce qu'il vaut mieux bloquer le pays pendant des mois [...] ou au contraire prendre acte qu'une réforme, qui avait par ailleurs été signée par Fillon et Bussereau, est mauvaise, est injuste, est absurde, et donc lui substituer quelque chose de différent ?»

Lire aussi : «Un regard de femme sur un monde d’hommes» : Ségolène Royal va publier ses mémoires

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»