Val-d'Oise : un lycéen mis en examen pour avoir frappé et étranglé son professeur

- Avec AFP

Val-d'Oise : un lycéen mis en examen pour avoir frappé et étranglé son professeur© Eric FEFERBERG / AFP Source: AFP
Lycée à Paris (Image d'illustration).

Un professeur de mathématiques d'un lycée professionnel de Bezons a été frappé et étranglé par un élève de 16 ans qu'il venait d'exclure de sa classe. Trois semaines auparavant, à Créteil, une enseignante avait été braquée avec une arme factice.

Un lycéen a frappé et étranglé son professeur de mathématiques dans un lycée professionnel du Val-d'Oise au motif que ce dernier venait de l'exclure de sa classe. Le jeune homme de 16 ans a été mis en examen pour «violences aggravées», selon le parquet de Pontoise le 11 novembre.

«Le lycéen a été présenté à un juge des enfants et placé sous contrôle judiciaire», a précisé le parquet. Il a également interdiction de se rendre dans son ancien établissement – un lycée professionnel – ou d'approcher l'enseignant agressé. Les faits se sont produits le 9 novembre aux alentours de 15h.

«Il a porté un coup avec la paume de sa main sur le nez du professeur et l'a saisi par le cou pour l'étrangler», a expliqué une source proche du dossier à l'AFP. Selon l'enquête, les autres élèves présents sont intervenus pour les séparer et maîtriser leur camarade de classe. Interpellé par la police sur place, le lycéen a été placé en garde à vue. L'enquête a été confiée au commissariat d'Argenteuil.

Deux jours d'ITT

L'enseignant, présentant des blessures légères au niveau du cou, a été transporté aux urgences d'Argenteuil par les secours. Il s'est vu prescrire deux jours d'incapacité temporaire de travail (ITT), selon le parquet. Cette agression intervient trois semaines après la publication sur Internet d'une vidéo montrant l'agression d'une enseignante par l'un de ses élèves avec une arme factice dans un lycée de Créteil. L'agression avait suscité l'indignation jusqu'au sommet de l'Etat et conduit le gouvernement à annoncer un plan d'action contre la violence dans les établissements scolaires, qui doit être présenté d'ici à la mi-décembre.

Lire aussi : «Tu me mets présent» : à Créteil, un élève braque sa professeur avec une arme (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»