Certaines recettes du loto du patrimoine ne seront finalement pas dédiées au patrimoine

Certaines recettes du loto du patrimoine ne seront finalement pas dédiées au patrimoine© PHILIPPE WOJAZER Source: Reuters
Gérald Darmanin (image d'illustration).

Le «Monsieur patrimoine» de l'Elysée, Stéphane Bern, est en colère. Gérald Darmanin a en effet confessé à l'Assemblée, que les taxes liées au loto du patrimoine seraient intégrées dans le budget de l'Etat, et non à la rénovation des monuments.

Les citoyens ont-ils été dupés en achetant un ticket du «loto du patrimoine», pensant par là-même que toutes les recettes de celui-ci iraient dans la rénovation et le financement de monuments ? 

Interrogé sur le sujet par le député Les Républicains (LR) Gilles Lurton, le 22 octobre à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin était visiblement embarrassé pour répondre. Le ministre a ainsi avoué que les bénéfices estimés du loto, dans une fourchette comprise entre «15 et 20 millions d'euros», iraient bien au patrimoine, mais que les taxes prélevées, elles, seraient perçues par l'Etat.

Si Gérald Darmanin a assuré que ces taxes perçues étaient une «rente pour l'Etat», celles-ci seraient selon lui «peu nombreuses» et ne seraient pas «la poule aux œufs d'or». Gérald Darmanin n'a malgré tout pas souhaité dévoiler leur montant.

Cette réponse n'a guère plu à Stéphane Bern, chargé de mission auprès d'Emmanuel Macron ayant justement lancé le «loto du patrimoine», qui a annoncé sur Twitter le 22 octobre qu'il allait «s'employer» pour que les taxes puissent également revenir à la mission. «Tout doit aller au patrimoine en toute transparence», a-t-il ajouté.  

Après le succès du jeu dont le tirage a eu lieu le 15 septembre, l'Etat y a peut-être vu un moyen d’engranger facilement un jackpot. Un deuxième loto est en tout cas prévu pour 2019.

Lire aussi : «Hanouna à la Culture ?» : la nomination de Stéphane Bern par l'Elysée inspire les internautes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»