Mélenchon dénonce une «guerre» contre LFI sur ordre du gouvernement (VIDEO)

Mélenchon dénonce une «guerre» contre LFI sur ordre du gouvernement (VIDEO)© Pascal Rossignol Source: Reuters
Jean-Luc Melenchon.

Le chef de file de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a estimé dans une vidéo qu'une «guerre» était menée contre sa formation politique par «une partie de la justice, de la police et des médias», sur décision du gouvernement.

Ciblé par une perquisition dans l'affaire des comptes de campagne de la France insoumise, en conflit ouvert avec une partie de la presse, le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon a contre-attaqué dans une vidéo publiée sur Youtube le 22 octobre.

«Toutes les choses que vous entendez contre moi, c'est de la politique bien sûr», a dénoncé l'ancien candidat à la présidentielle, estimant que «tout cela [n'était] pas digne». «C'est de l'indignité voulue pour salir, pour faire craquer, pour abaisser les gens, les humilier autant qu'on peut parce que enfin, toute la caste hurle de joie», a lancé le député de la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône, dont la vie privée s'est invitée dans une partie des médias.

Auteur: Jean-luc Mélenchon

Affirmant que la perquisition à son domicile était «disproportionnée», Jean-Luc Mélenchon s'est interrogé sur les véritables raisons de celle-ci. «Pourquoi, si c'est disproportionné, le problème c'est ma colère ?», s'est-il demandé, faisant valoir que la situation n'était «pas normale». Le leader de la France insoumise a insisté sur le fait qu'il n'était en guerre «ni contre les médias, ni contre la justice, ni contre la police», mais contre des pratiques de ces institutions. «Nous ne sommes pas en guerre contre la justice, nous demandons justice», a-t-il expliqué, dénonçant notamment le violation de l'instruction sur l'affaire des comptes de campagne de LFI dans l'indifférence de la procureure.

Et d'insister sur le fait que, selon lui, «une partie de la police, des médias et de la justice» était en guerre contre sa formation politique, «parce que le gouvernement a décidé de [leur] mener cette guerre incroyable».

Lire aussi : Pour Wauquiez, il est étonnant que tous les candidats soient visés par la justice sauf Macron

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter