Le braqueur fugitif Rédoine Faïd arrêté dans l'Oise après trois mois de cavale

Le braqueur fugitif Rédoine Faïd arrêté dans l'Oise après trois mois de cavale© Interpol Source: AFP
Rédoine Faïd, image d'Interpol.
Suivez RT France surTelegram

Plus de trois mois après sa spectaculaire évasion par hélicoptère de la prison de Réau, Rédoine Faïd a été interpellé. Le désormais ex-ministre de l'Intérieur Gérard Collomb s'est félicité de l'arrestation du fugitif le plus recherché de France.

En cavale depuis son évasion en hélicoptère le 1er juillet de la prison de Réau, en Seine-et-Marne, où il était incarcéré, le braqueur multirécidiviste Rédoine Faïd a été arrêté ce 3 octobre à Creil (Oise), selon des informations révélées par France Info, citant une source policière. Il a été placé en garde à vue.

L'interpellation se serait déroulée sans incident vers 4h du matin, dans la ville où a grandi Rédoine Faïd. Quatre autres personnes ont également été arrêtées par une cinquantaine de policiers de la Brigade de recherches et d'intervention (BRI) et de l'Office central de lutte contre le crime organisé : l'un de ses frères, Rachid Faïd, ainsi que deux hommes et une femme, selon un source proche de l'enquête citée par l'AFP, confirmant une information de BFMTV et Europe 1. Deux armes de poing ont été retrouvées lors de cette opération.

«Les fonctionnaires de la PJ [police judiciaire] ont démontré leur engagement, leur pugnacité et leur détermination à faire respecter la loi de la République. Ils ont mon admiration comme l'ont les 250 000 policiers et gendarmes qui servent chaque jour notre pays», a tweeté le désormais ex-ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

Rédoine Faïd a été condamné pour de multiples braquages ainsi que pour avoir organisé un hold-up raté en 2010 dans le Val-de-Marne. Ce dernier avait coûté la vie à la policière municipale Aurélie Fouquet. L'homme a été condamné dans cette affaire à 25 ans de réclusion criminelle. Le 1er juillet, un commando armé a pris en otage un pilote d’hélicoptère, puis l'a l’obligé à se poser dans la cour d'honneur de la prison de Réau pour exfiltrer le détenu. Ce dernier a ensuite pris la fuite avec ses complices, en voiture. L'hélicoptère, en partie carbonisé, a été retrouvé dans le Val d'Oise.

Rédoine Faïd s'était déjà évadé le 13 avril 2013 en moins d'une demi-heure de la prison de Lille-Sequedin, en prenant quatre surveillants en otages, qu'il avait utilisés ensuite comme boucliers humains. Il avait été arrêté six semaines plus tard en région parisienne.

Lire aussi : La vidéo de l'évasion spectaculaire en hélicoptère de Rédoine Faïd

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix