François Hollande nie connaître Alexandre Benalla et pourtant...

François Hollande nie connaître Alexandre Benalla et pourtant...© PIERRE ANDRIEU Source: AFP
François Hollande, candidat du Parti socialiste (PS) aux élections présidentielles françaises de 2012, se promène dans une rue de Bordeaux, le 24 novembre 2011, accompagné de son garde du corps Alexandre Benalla.

En pleine tournée pour promouvoir son nouveau livre, François Hollande assure ne pas connaître personnellement Alexandre Benalla, malgré les fonctions de ce dernier au service d'ordre du PS. De nombreuses images semblent pourtant attester l'inverse.

A-t-il la mémoire courte ou sélective ? Alors qu'Emmanuel Macron chute au plus bas dans les sondages après un été chaotique qui a mal démarré pour lui avec l'affaire Benalla, l'ancien président français multiplie les interviews et les apparitions publiques, tentant ce que certains perçoivent comme un retour aux affaires plutôt improbable.

Interrogé le 3 septembre sur la saga de l'été par l'émission de TMC Quotidien à l’occasion de la promotion de son ouvrage Les Leçons du pouvoir, François Hollande a assuré qu’il ne connaissait pas personnellement l'ancien collaborateur de l'Elysée Alexandre Benalla, qui fut par ailleurs membre du service d'ordre du PS.

Lire aussi : De nouveaux rebondissements dans l'affaire Benalla

Et pourtant, comme le dévoile le journaliste Pierre Larrouturou, images à l'appui, Alexandre Benalla apparaît à de multiples reprises au plus près de François Hollande lors de la campagne présidentielle de 2012. Meeting du Bourget, salon de l’Agriculture, place de la Bastille... Alexandre Benalla est même présent lorsque l’ancien chef d’Etat se fait enfariner à la Fondation Abbé Pierre.  

Au cours de son interview par Paul Larrouturou, François Hollande a évoqué une des leçons de son livre : «Dans l’affaire Benalla, comme vous dites, il y a ce que l'on sait du personnage et il y a ce qu’on a découvert du fonctionnement de l’Etat». Selon lui, «quand un collaborateur est mis en cause, il faut traiter immédiatement ce sujet, sans attendre». 

Selon un sondage Ifop publié le 4 septembre, 31% des Français approuvent l'action d'Emmanuel Macron en tant que président. C'est 1 point de moins que le score de son prédécesseur François Hollande en septembre 2013, au même stade de son mandat.

Lire aussi : Hollande le retour ? De mystérieux tracts «Hollande 2022» font leur apparition

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter