Que faisait Alexandre Benalla avec le trophée de la Coupe du Monde le 18 juillet ?

Que faisait Alexandre Benalla avec le trophée de la Coupe du Monde le 18 juillet ?© Pascal Rossignol Source: Reuters
Alexandre Benalla dans le bus des Bleus le 16 juillet, illustration

Après le sacre des Bleus, l'ancien collaborateur de l'Elysée n'aurait, selon Christophe Castaner, tenu qu'un rôle de bagagiste. Pourtant des révélations suggèrent qu'Alexandre Benalla aurait transporté un colis bien plus précieux.

Le 3 septembre, l'émission Quotidien sur TMC a révélé qu'Alexandre Benalla, l'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, aurait été en possession du trophée de la Coupe du monde de football gagné par l'équipe de France le 18 juillet.

Selon la déposition d'un policier interrogé par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), Alexandre Benalla aurait fait partie du contingent chargé de transférer ledit trophée dans le bureau du président de la République, puis au siège de la Fédération française de football trois jours après la victoire des Bleus... c'est-à-dire le 18 juillet : le jour qu'a choisi le journal Le Monde pour révéler les agissements de l'ex-conseiller du cabinet de l'Elysée place de la Contrescarpe à Paris, le 1er mai.

La présence d'Alexandre Benalla à l'atterrissage de l'équipe de France à Roissy, puis dans le bus qui a (un peu vite) transporté les Bleus vers l'Elysée a depuis été attestée, mais le 23 juillet sur BFMTV, le délégué général du parti présidentiel, Christophe Castaner avait seulement admis que l'ancien conseiller de l'Elysée se trouvait dans ce bus pour gérer la logistique des bagages... A en croire les révélations de Quotidien, il aurait donc fait un peu plus que cela.

Selon les informations de l'émission de TMC, un autre officier entendu par la police des polices aurait en outre affirmé qu'Alexandre Benalla était en lien téléphonique direct avec Emmanuel Macron lors de la descente du bus des Bleus sur les Champs-Elysées. Cette communication aurait servi à «caler le timing» de l'arrivée de l'équipe de France au palais présidentiel, selon cette déposition.

Lire aussi : De nouveaux rebondissements dans l'affaire Benalla

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter