Gilbert Collard a été entendu par la police judiciaire pour un viol présumé

Gilbert Collard a été entendu par la police judiciaire pour un viol présumé© Stephane Mahe Source: Reuters
Gilbert Collard à l'Assemblée nationale en septembre 2017/Image d'illustration

Le député du Rassemblement national du Gard, Gilbert Collard a été auditionné par la police judiciaire le 31 juillet. Il est accusé par une femme de l'avoir forcée à pratiquer une fellation dans son cabinet d'avocat entre 2006 et 2007.

L'avocat et député du Gard Gilbert Collard a été auditionné par la police judiciaire de Marseille, le 31 juillet, concernant une accusation de viol qu'il aurait commis entre 2006 et 2007 selonLa Provence.

«J'ai été entendu à ma demande suite à un courrier que j'avais adressé au procureur de la République», a indiqué le député à l'AFP. Dans une confiance absolue, Gilbert Collard affirme pouvoir répondre à toutes interrogations de la police judiciaire. «J'ai remis un dossier complet aux services de police et je reste à leur entière disposition pour toutes les informations dont ils auront besoin», a poursuivi l'avocat.

Le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux a déclaré à l'AFP que l'enquête suivait son cours.

En juin dernier, une femme, avocate, avait déposé une plainte à Fréjus, dans le Var, déclarant avoir été forcée de pratiquer une fellation au député aujourd'hui âgé de 70 ans. La plaignante avait témoigné sur BFMTV

Je me suis levée, j’ai contourné son bureau, et là il a poussé le fauteuil, il avait son sexe dehors. Il m’a attrapée, il m’a mise à genoux et il m’a forcée à lui faire une fellation. J’ai dit non, mais il me tenait la tête, je n’ai pas pu faire autrement.

Selon le quotidien, Gilbert Collard aurait continué de nier les faits comme il le fait depuis qu'il a appris la nouvelle sur BFMTV.

Lire aussi : «J'en reste sur le cul !» : une plainte pour viol déposée contre Gilbert Collard, qui dément

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter