«Jour du dépassement» : des militants vident les rayons de supermarchés en France (VIDEOS)

«Jour du dépassement» : des militants vident les rayons de supermarchés en France (VIDEOS)© Loic Venance Source: AFP
Un supermarché Carrefour à Nantes (image d'illustration).

Pour protester contre la surconsommation et l'obsolescence programmée, des militants écologistes ont vidé les étagères des rayons de plusieurs supermarchés. Ce 1er août marque le jour de l’année où sont épuisées les ressources annuelles de la Terre.

Des militants des associations ANV Cop 21 et Les Amis de la Terre ont célébré ce 1er août, à leur manière, le «jour du dépassement», qui marque l’épuisement des ressources naturelles annuelles de la planète. Armés de banderoles «Non à l'obsolescence programmée de la planète», ils ont déroulé des bandeaux de sécurité sur les rayons, sur lesquels étaient inscrits «Tout est épuisé – jour du dépassement».

Les activistes ont ciblé le domaine du multimédia, un secteur particulièrement consommateur de ressources naturelles et de terres rares. Ils ont en outre jeté leur dévolu sur deux enseignes, Carrefour et Leclerc, qu’ils jugent être «des acteurs non responsables en matière de durabilité des biens électroniques», selon un classement établi par Les Amis de la Terre.

«La surconsommation est à l'origine du dérèglement climatique et de la crise écologique. Nous nous mobilisons toute la journée à l'occasion du #JourDuDépassement pour mettre les distributeurs comme Carrefour ou Leclerc et les pouvoirs publics face à leurs responsabilités !», ont fait savoir les militants sur leur compte Twitter.

En seulement sept mois, l’humanité a émis plus de carbone que ce que les océans et les forêts sont en mesure d’absorber chaque année, pêché plus de poissons, abattu plus d’arbres, fait plus de récoltes que ce que la Terre peut nous procurer en un an

C’était la première action prévue par les militants qui en organiseront d’autres toute la journée du 1er août. Cette année, le jour de dépassement a correspondu à la date la plus précoce jamais enregistrée. Ce qui signifie que chaque année, les humains consomment davantage de ressources que la planète est en mesure de fournir. L'association environnementale WWF a ainsi résumé : «En seulement sept mois, l’humanité a émis plus de carbone que ce que les océans et les forêts sont en mesure d’absorber chaque année, pêché plus de poissons, abattu plus d’arbres, fait plus de récoltes que ce que la Terre peut nous procurer en un an.» La France, elle, a atteint son seuil le 5 mai.

Lire aussi : Intégrer l'environnement à la Constitution, inutile ? Pour Sauvons le climat, «il faut des actions»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter