Départ de Sophie Montel : Florian Philippot marche seul chez Les Patriotes

- Avec AFP

Départ de Sophie Montel : Florian Philippot marche seul chez Les Patriotes© PATRICK HERTZOG Source: AFP
Fin de l'idylle politique entre Florien Philippot et Sophie Montel

L'eurodéputée Sophie Montel quitte le jeune parti des Patriotes et dénonce la «divine solitude» de son président Florian Philippot, ancien bras droit de Marine Le Pen. Celui-ci serait un obstacle pour une «coalition qui amènera la grande alternance».

«Après avoir quitté le Front national, dont l'aspect dysfonctionnel apparaît chaque jour un peu plus, je refuse de cautionner les mêmes dérives au sein de ma nouvelle formation», écrit le 5 juillet dans un communiqué l'eurodéputée Sophie de Montel, qui avait quitté le FN pour suivre le souverainiste Florian Philippot en septembre 2017 et son projet de sortir la France de l'Union européenne (Frexit).

Sophie Montel s'était «largement désinvestie ces derniers temps des instances du mouvement et des activités militantes», a réagi de son côté le parti Les Patriotes, dans un communiqué.

Toujours partisane du Frexit, Sophie Montel souligne la nécessité de «préparer une vaste coalition qui amènera la grande alternance que le pays attend». «[Mais] sur ce chemin, long et difficile, la divine solitude de Florian Philippot est un obstacle», estime Sophie Montel, pour qui cette solitude est «encouragée par un entourage qui nuit à la clarté du message des Patriotes».

Plusieurs proches de Sophie Montel ont également décidé de quitter le parti. Le conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté, Antoine Chudzik‏, estime que «trop de pratiques [lui] étaient devenues insupportables» et assure qu'il continuera «le combat politique avec honnêteté et loyauté aux côtés de Sophie Montel».

Elu local à Besançon, Julien Acard rebondit sur le claquage de porte de Sophie Montel pour expliquer sa démission dès novembre 2017 : «Ayant constaté des dérives organisationnelles chez Les Patriotes, j’avais rendu ma carte [...] Florian Philippot s’est appliqué à transformer son mouvement en impasse. Bravo à mon amie Sophie Montel qui démontre qu’elle fait de la Politique avec un grand P, elle !»

Florian Philippot, ex-vice-président du FN, qui reprochait au Front national (devenu Rassemblement national) de ne plus faire d'une sortie de l'euro sa priorité, a claqué la porte de la formation lepéniste le 21 septembre pour continuer à présider son association, convertie dans la foulée en parti, Les Patriotes. Le départ de Sophie Montel, une cadre du mouvement, risque donc d'être problématique pour Florian Philippot afin de lancer une dynamique pour les élections européennes de 2019.

Lire aussi : Florian Philippot : «Le FN manque de crédibilité, de respectabilité et de professionnalisme»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter