Cauchemar dans un avion à Paris : attente sans fin, coup de tête et passager plaqué au sol (VIDEO)

Cauchemar dans un avion à Paris : attente sans fin, coup de tête et passager plaqué au sol (VIDEO)© Stefano Rellandini Source: Reuters
Un avion sur le tarmac de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle (illustration)

Une scène violente filmée par une cliente, un équipage qui demande le renvoi de passagers, un retard au décollage de trois heures pour un avion qui ne décollera finalement jamais... Nul doute, les passagers se souviendront de ce vol EasyJet.

Une jeune femme du nom d'Emmanuelle Dérisson a partagé son mécontentement sur Twitter, ce 30 juin, après avoir vécu une scène chaotique à bord d'un avion de la compagnie EasyJet effectuant la liaison Paris-Palma de Majorque. Le vol était normalement prévu pour la nuit du 29 au 30 juin.

«Une arrivée avec deux heures de retard et un accueil lamentable à bord qui aboutit à des débordements de violence traumatisants pour tous les passagers à Paris-Charles-de-Gaulle. En termes d’expérience client qu’en dites vous EasyJet ?», s'est ainsi scandalisée Emmanuelle Dérisson. En plus de ce message, la jeune cliente d'EasyJet a diffusé une vidéo – dont elle n'est pas l'auteur – montrant un passager se faire rudement éjecter de l'avion par les forces de l'ordre, alors qu'un stewart apparaît, dans le même temps, en pleurs.

Interrogée par le Huffington Post, Emmanuelle Dérisson a attesté que l'avion de la compagnie EasyJet s'apprêtait à décoller avec «trois heures de retard» et «sans explications», quand le chef de cabine a souhaité faire évacuer de l'avion trois personnes, qu'il aurait jugé saoules, alors qu'elles avaient consommé de l'alcool en attendant le décollage.

Selon l'histoire rapportée par plusieurs médias en ligne, le chef de cabine a décidé à ce moment-là d'appeler les forces de l'ordre pour faire évacuer ces passagers. Les autres voyageurs, «excédés» par cette nouvelle attente, s'en seraient alors pris verbalement au personnel de bord. Ensuite, toujours selon Emmanuelle Dérisson, «le chef de cabine aurait subitement décidé d'éjecter encore plus de personnes de l'avion».

Remonté, un homme – que l'on aperçoit dans la vidéo – s'est alors levé de son siège et, selon le tabloïd britannique The Sun, s'en serait pris au chef de cabine, en lui assénant un coup de tête. Puis, les policiers, arrivés sur les lieux, sont intervenus de manière musclée contre l'individu, la vidéo le montrant même plaqué à terre.

Mais le cauchemar ne s'est pas achevé. Faisant encore patienter les voyageurs avant le décollage, la compagnie a finalement convenu, en pleine nuit, d'annuler le vol, et de laisser les passagers «sans logement, ni nourriture», d'après Emmanuelle Dérisson.

Interviewée par le média irlandais Irish Mirror, le 30 juin, la compagnie a tenu à apporter son soutien à l'équipage, prévenant qu'elle allait entamer des poursuites judiciaires contre l'homme qui aurait donné un coup de tête. Un avion de remplacement devait décoller le 30 juin de Roissy pour Palma de Majorque, selon Le Parisien.

Lire aussi : Etats-Unis : il se fait expulser d'un avion pour avoir parlé arabe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter