Marche des fiertés : la statue de Jeanne d'Arc cagoulée et dégradée, des activistes matraqués

Marche des fiertés : la statue de Jeanne d'Arc cagoulée et dégradée, des activistes matraqués© Philippe Wojazer Source: Reuters
La statue de Jeanne d'Arc, le 1er mai 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Lors de la Marche des fiertés du 30 juin à Paris, des manifestants se sont fait interpeller rudement après que l'un d'eux a grimpé sur la statue de Jeanne d'Arc pour lui couvrir la tête d'un tissu noir. La pucelle d'Orléans a également été taguée.

La marche célébrant les «fiertés LGBT» – la Marche des fiertés ou gay pride – s'est tenue à Paris ce 30 juin. En marge de ce défilé visant à promouvoir la défense des droits des minorités sexuelles, un activiste a grimpé sur la statue de Jeanne d'Arc afin de lui recouvrir la tête d'un tissu noir, selon des images diffusées sur Twitter par Yahoo actualités et un journaliste de Marianne.

La base de la statue de la pucelle d'Orléans, à côté de laquelle se réunissait chaque 1er mai le Front national (FN) de 1988 à 2016, a également été taguée des lettres «ACAB» pour «All capitalists are bastards» [«Tous les capitalistes sont des salopards»]. Le bouquet de fleur déposé par l'ancien leader du FN, Jean-Marie Le Pen, le 1er mai dernier a en outre été piétiné.

Sur une vidéo de Yahoo Actualités, trois policiers peuvent être vus en train d'interpeller rudement l'un des fauteurs de trouble. On voit plusieurs personnes s'interposer et recevoir des coups de matraque.

Après que les manifestants suspectés d'avoir dégradé la statue de Jeanne d'Arc ont été interpellés et placés dans un camion de CRS, des manifestants ont entamé un sit-in, en cirant : «Libérez nos camarades !»

La marche s'est alors arrêtée autour de la place des Pyramides où se trouve la statue.

Une fois que les manifestants suspectés d'être les auteurs des dégradations ont été relâchés par les CRS, le défilé a repris, selon un journaliste de Marianne présent sur place.

Selon l'AFP, des dizaines de milliers de personnes ont défilé à Paris ce 30 juin. L'agence précise que cette manifestation rassemble chaque année jusqu'à 500 000 personnes.

Lire aussi : Pour la journée de lutte contre l'homophobie, l'Assemblée nationale pavoisée aux couleurs LGBT

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix