«Dictature LGBT» : les peintures arc-en-ciel du Marais à Paris ont de nouveau été vandalisées

«Dictature LGBT» : les peintures arc-en-ciel du Marais à Paris ont de nouveau été vandalisées© AI Project Source: Reuters
Vue de la Marche des fiertés à Paris en 2016, illustration

Nouvel affront : les fanions LGBT+ peints sur le sol dans le quartier du Marais à Paris ont été pour la deuxième fois vandalisés. Le 26 juin, c'était «LGBT hors de France» qui avait été inscrit. Cette fois on peut lire : «Dictature LGBT».

Les passages piétons décorés des couleurs de l'arc-en-ciel dans le quartier du Marais à Paris ont pour la deuxième fois été recouverts de graffitis dans la nuit du 28 au 29 juin : «Dictature LGBT», peut-on lire sur le sol.

Sur son compte Twitter, le maire de Paris, Anne Hidalgo, a dénoncé l'«homophobie» du graffiti et a promis que le «Procureur de Paris [serait] saisi». Elle a par ailleurs fait savoir que «les agents municipaux procéderaient ce matin au nettoyage».

Le 26 juin, les peintures encadrant ces mêmes passages piétons situés à l'angle des rues de la Verrerie et des Archives avaient déjà été vandalisées avec les mots : «LGBT hors de France». En réaction, Anne Hidalgo avait alors annoncé dans la journée que les décorations arc-en-ciel seraient pérennisées.

Lire aussi : «LGBT hors de France» : des tags homophobes dans le Marais en amont de la marche des fiertés à Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter