Calais : armés de pierres et de bâtons, une cinquantaine de migrants s'en prennent à des CRS

- Avec AFP

Calais : armés de pierres et de bâtons, une cinquantaine de migrants s'en prennent à des CRS© Benoit Tessier Source: Reuters
Ecusson des CRS (illustration)
Suivez RT France surTelegram

Des renforts policiers sont intervenus pour disperser une cinquantaine de migrants, qui avaient encerclé et attaqué une patrouille de CRS, dans la zone industrielle de Calais. Deux membres des forces de l'ordre ont été légèrement blessés.

Une cinquantaine de migrants armés de bâtons et de pierres ont encerclé et attaqué une patrouille de CRS, dans l'après-midi du 4 mai, dans la zone industrielle de Calais, faisant deux blessés légers parmi les forces de l'ordre, selon un correspondant de l'AFP. Un véhicule de police a été endommagé.

Des renforts, envoyés sur place, ont fait usage de gaz lacrymogènes mais n'ont procédé à aucune interpellation parmi les migrants d'origine africaine.

Selon la préfecture, les migrants ont rapidement été dispersés et la situation s'est apaisée.

Les incidents se sont produits à 500 mètres de l'ancienne «Jungle», un bidonville démantelé il y a deux ans, proche de la rocade portuaire très fréquentée par les migrants et où sont distribués quotidiennement des repas par une association mandatée par l’Etat.

Plus tôt dans la journée, les forces de l'ordre avaient procédé au démantèlement de deux camps dans la zone.

Entre 300 et 600 migrants, selon les sources, vivent à Calais et aux alentours dans l'espoir de rejoindre la Grande-Bretagne.

Ils tentent régulièrement de monter dans des camions qui prennent les car-ferries partant du port de Calais pour Douvres (sud-est de l'Angleterre).

Lire aussi : Calais : échec au premier jour de la distribution de nourriture par l'Etat aux migrants

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix