Un responsable de l'Unef appelle à «assassiner» le président Emmanuel Macron

Un responsable de l'Unef appelle à «assassiner» le président Emmanuel Macron© Benoit Tessier Source: Reuters
L'Unef a appelé à bloquer les universités, ici à Tolbiac

A la question de savoir ce qu'il pouvait faire pour son pays, Thibaud Moreau, membre du bureau national du syndicat étudiant de l'Unef, a évoqué l'idée... d'«assassiner le président». Une publication qui n'est pas passée inaperçue.

Le syndicat Unef est l'un des plus revendicatifs dans les contestations étudiantes et les manifestations contre le projet de loi sur l'Orientation et la réussite des étudiants (ORE). Pourtant, ce n'est pas un débat sur sa nature qu'a entamé Thibaud Moreau, l'un des responsables et membre du bureau national du syndicat, le 24 avril, lorsqu'il a interpellé Emmanuel Macron sur Twitter.

Répondant à une publication du compte officiel du chef de l'Etat, qui proposait «Demandez-vous chaque jour ce que vous pouvez faire pour votre pays», Thibaud Moreau a laconiquement répliqué : «Assassiner le président ?»

Un responsable de l'Unef appelle à «assassiner» le président Emmanuel Macron© Compte Twitter - @Thibaud_Moreau

Sur les réseaux sociaux, ce commentaire a suscité une vague d'indignation. Deux responsables du Printemps républicain, mouvement pour la défense de la laïcité, ont notamment réagi. Le secrétaire général de l'organisation, Nassim Seddiki en a profité pour tacler l'attitude de l'Unef durant les blocages d'université : «Brûler des livres, organiser des réunions "racisées" et donc là proposer l'assassinat du président.» Le président du Printemps républicain Laurent Bouvet, quant à lui, a vu en l'Unef un syndicat à la «dérive» : «Reprenez-vous. Vous êtes supposés représenter les étudiants.»

Plusieurs internautes ont signalé le tweet de Thibaud Moreau auprès de Twitter ou des autorités.

L'Unef n'a pas officiellement réagi après le début de la polémique.

Lire aussi : Etudiant gravement blessé durant l'évacuation de Tolbiac : la rumeur était fausse

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter