L'appel du maire de Lunel pour que l'Etat empêche le retour des djihadistes

L'appel du maire de Lunel pour que l'Etat empêche le retour des djihadistes© SYLVAIN THOMAS Source: AFP
Le centre ville de Lunel, où cinq djihadistes ont été arrêtés début avril (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Claude Arnaud, le maire de Lunel, tristement célèbre pour son importante filière djihadiste, a lancé un appel solennel aux pouvoirs publics afin qu'ils empêchent les mouvements fondamentalistes islamiques de prospérer librement dans sa ville.

«J'en appelle solennellement à l'Etat pour empêcher les mouvements fondamentalistes islamiques de prospérer librement sur Lunel», a fait savoir Claude Arnaud, maire de Lunel, dans un courrier adressé à 13 000 de ses administrés, ainsi qu'au préfet de l'Hérault et aux parlementaires de la circonscription. Un message sans équivoque adressé aux pouvoirs publics.

Constatant que sa ville est durement touchée par les conséquences de l'islam radical et rigoriste, l'édile demande ainsi à ce que soit interdit «le retour à Lunel et sur le territoire national des Lunellois qui sont partis faire le djihad».

Dans son courrier, consulté par France Bleu Hérault, le maire reconnaît qu'il existe une «communauté musulmane radicalisée importante» dans la ville. Il estime que «c'est la porte ouverte aux dérives terroristes» et qu'il est donc nécessaire d'avoir «le courage de prendre certaines mesures».

La petite ville avait défrayé la chronique en 2013 et 2014, quand une vingtaine de jeunes l'avaient quittée pour rejoindre Daesh en Syrie. Cinq hommes de la filière djihadiste de la ville ont été jugés début avril, quatre d'entre eux ayant écopé de peines allant jusqu'à sept ans de prison, alors qu'un cinquième a été relaxé.

Lire aussi : De l'Héraut à Daesh en passant par le Front al-Nosra : ouverture du procès des djihadistes de Lunel

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix