Emmanuel Macron aurait bénéficié de ristournes et de salles gratuites pendant sa campagne

Emmanuel Macron aurait bénéficié de ristournes et de salles gratuites pendant sa campagne© Pool Source: Reuters
Olivier Ginon (à gauche), au côté de Brigitte et Emmanuel Macron, le 27 septembre 2017

Mediapart a révélé certains détails des comptes de campagne du président Emmanuel Macron. La société d’événementiel GL Events, dirigée par Olivier Ginon, un proche de Gérard Collomb, aurait fait profiter le candidat d'avantages conséquents.

Les relations, cela sert... Et Emmanuel Macron a, semble-t-il, les bonnes. Lui qui avait pourtant attesté le 15 avril, au sujet de sa proximité éventuelle avec Bernard Arnault, qu'il n'avait «pas d’amis». Mediapart vient de diffuser quelques éléments intrigants à propos de sa campagne. Il aurait effectivement bénéficié de quelques avantages de la part du PDG de GL Events, Olivier Ginon, proche du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb. De quoi faire «tiquer» la Commission nationale des comptes de campagnes et des financements politiques (CNCCFP) selon le journal en ligne.

Ainsi, GL Events aurait loué au candidat Macron plusieurs de ses salles, à Paris, Lyon ou Clermont-Ferrand, avec des «promotions exceptionnelles, parfois d’un pourcentage anormalement élevé», selon Mediapart. Ces promotions atteindraient, selon les lieux, 30% ou 50 %, allant parfois jusqu'à 100% (c'est à dire la gratuité), avec facture à l'appui pour l'un des meetings.

En outre, Mediapart assure que la CNCCFP a interrogé GL Events. L'entreprise lui aurait répondu que «les remises [...] correspondaient à une négociation commerciale habituelle avec un organisateur d'événements». L’expert-comptable de la campagne d’Emmanuel Macron aurait, quant à lui, précisé à la CNCCFP que les promotions «étaient normales et régulières dans une optique de fidélisation de la clientèle». D'après Mediapart, la CNCCFP se serait «satisfaite de ces explications».

Sauf que d'après le média, Emmanuel Macron a bénéficié de privilèges que d'autres candidats n'ont pas eu. Ainsi, l'équipe de François Fillon aurait également fait appel à GL Events pour la location de salles à Lyon ou à Nice, sans obtenir de telles remises.

Toutefois, le service presse de l'Elysée a tenu à préciser, auprès de Mediapart, qu'Emmanuel Macron et Olivier Ginon n'avaient «jamais partagé aucun moment privé ensemble».

Néanmoins, Mediapart atteste que le patron de la holding est actuellement «très en cour à l'Elysée» et que «l’idylle entre Emmanuel Macron et le chef d’entreprise date de plusieurs années». Mediapart a retrouvé une archive du 24 avril 2015 : Emmanuel Macron, alors ministre de l’économie, crée avec ses collègues Patrick Kanner (Ville), Thierry Braillard (Sports) et Matthias Fekl (Commerce extérieur) un «comité stratégique de filière» dont l’animation est confiée à... Olivier Ginon.

Auteur: RT France

Lire aussi : Comptes de campagne de Macron : saisi par la Commission, le parquet ne donne pas suite

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter