«Cyber-harcèlement», sketch jugé raciste : des internautes demandent à Netflix de lâcher Gad Elmaleh

«Cyber-harcèlement», sketch jugé raciste : des internautes demandent à Netflix de lâcher Gad Elmaleh© Franck Fife Source: AFP
Gad Elmaleh au Parc des Princes à Paris le le 19 mars 2017. (image d'illustration)

L'humoriste Gad Elmaleh est accusé de propager des stéréotypes racistes à l'encontre des Asiatiques. Après la rediffusion de son sketch «Les Chinois» qu'il a réalisé avec Kev Adams, nombre d'internautes demandent à Netflix de rompre leur partenariat.

Gad Elmaleh conservera-t-il son partenariat avec Netflix ? L'humoriste est en effet au cœur d'une polémique après un sketch intitulé «Les Chinois», joué en 2016 avec l'humoriste Kev Adams, où les deux hommes se griment en Asiatiques, prennent un accent caricatural et multiplient les clichés. De nombreux internautes, qui s'indignent via le hashtag #GadElmalehOutofNetflix (#GadElmalehEnDehorsdeNetflix), demandent désormais au géant américain de la vidéo en flux continu de mettre un terme à leur collaboration avec Gad Elmaleh, où est diffusé son premier spectacle en anglais «American dream». C'est la rediffusion du sketch se moquant des Asiatiques ce 17 avril sur W9 qui a relancé la polémique.

En plus d'être accusé d'entretenir des stéréotypes sur les Asiatiques, des internautes reprochent également à Gad Elmaleh d'avoir orchestré une campagne de cyber-harcèlement à l'encontre de la DJ franco-taïwanaise Louise Chen, qui avait publiquement dénoncé «ce sketch franchement raciste» et déploré le manque de réaction de la communauté asiatique de France dans une tribune publiée dans Les Inrocks en janvier 2017. Avant la rediffusion du sketch sur W9, Gad Elmaleh a en tout cas partagé sur ses comptes Twitter et Instagram un photo-montage ironique de Louise Chen, annonçant qu'elle avait «hâte de revoir» le show en question.

S'en est alors suivi une vague de tweets la mentionnant. Pour réponse, Louise Chen a cité une phrase du célèbre présentateur américian David Letterman : «Si vous débattez sur le fait de savoir si une personne est raciste c'est qu'elle l'est probablement.»

Après la rediffusion des «Chinois», Gad Elmaleh a une nouvelle fois défendu son sketch, le citant à nouveau et retweetant les éloges de ses fans.

De nombreux internautes sont alors montés au créneau sur Twitter, usant du hashtag demandant à Netflix de mettre fin au référencement de l'artiste sur leur plateforme.

Pour l'heure, Netflix n'a pas réagi à la mobilisation de ces internautes. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel français aurait à ce jour reçu «une centaine de saisines» après la rediffusion du numéro sur W9, selon le Huff Post.

Lire aussi : «Chang, le petit Chinois» : une comptine jugée raciste suscite la polémique

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter