Mineurs marocains isolés à Paris : désabusés, des riverains évoquent une «poudrière» (VIDEO)

Mineurs marocains isolés à Paris : désabusés, des riverains évoquent une «poudrière» (VIDEO)© Christophe Archambault Source: AFP
Des migrants près du canal Saint-Martin à Paris le 19 mars 2018. (image d'illustration)

Plusieurs mois après un premier reportage dans le quartier parisien de la Goutte d'or, RT France fait le point sur la situation des mineurs marocains isolés qui y vivent. Selon les riverains, partagés entre compassion et colère, rien n'a changé.

Dans le quartier de la Goutte d'Or (XVIIIe arrondissement de Paris) plusieurs migrants marocains mineurs âgés de 14 à 17 ans sont installés depuis de nombreux mois dans différents squares.

Alors que les riverains dénonçaient vols et agressions, la mairie de Paris promettait en janvier dernier d'agir, notamment en débloquant 700 000 euros pour répondre à cet afflux de jeunes marocains. RT France est retourné voir Driss El Kherchi, président de l'Association des maghrébins de France. Il estime qu'il n'y a «pas de réponse efficace apportée» aux problèmes de ces mineurs isolés.

En effet, selon lui, les services sociaux ne «sont pas suffisamment équipés, formés, pour répondre à des problématiques de jeunes marocains». Les riverains, confie-t-il, parlent de «poudrière». Ces jeunes mineurs, qui vivaient déjà dans la rue au Maroc, se droguent et sont coutumiers d'agressions et de vols dans le quartier.

Lire aussi : Elargissement du regroupement familial : un risque d'«appel d'air» ?

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.