Des militants pro-migrants investissent la basilique de Saint-Denis, la messe annulée (IMAGES)

Des militants pro-migrants investissent la basilique de Saint-Denis, la messe annulée (IMAGES)
La basilique de Saint-Denis, photo ©CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Afin de défendre l’accueil des migrants et dénoncer le projet de loi asile et immigration du gouvernement, des dizaines de manifestants ont investi la basilique de Saint-Denis, avant d'en être expulsés par les forces de l'ordre.

Le 18 mars 2018, quelque 80 militants, d'après Le Parisien, du collectif Coordination des sans-papiers (CSP93) ont pénétré dans la basilique de Saint-Denis, en banlieue de Paris, pour protester contre le projet de loi Asile et immigration du gouvernement et défendre l'accueil des migrants. Selon un autre collectif (Paris d'Exil), «150 sans-papiers» étaient également présents.

Une banderole «contre le projet de loi Macron» a pu être déployée avant que les manifestants ne soient évacués par les forces de l'ordre. Selon le collectif Femmes en luttes 93, le président de la CSP93 aurait été «violemment» interpellé.

La police s'est par la suite positionnée devant l'édifice religieux, afin d'empêcher les manifestants de revenir. La durée de l'opération a nécessité l'annulation de la messe qui était prévue dans la soirée.

Présenté le 21 février 2018 au Conseil des ministres, le projet de loi Asile et immigration du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a suscité une levée de boucliers parmi les associations favorables à l'accueil des migrants sans distinction et les responsables politiques de gauche.

Lire aussi : «Pas à la hauteur de ses responsabilités» : Amnesty fustige la politique d'immigration de la France

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter