Pour calmer les Normands, le drapeau breton du Mont-Saint-Michel a été remplacé par celui de l'UE

Pour calmer les Normands, le drapeau breton du Mont-Saint-Michel a été remplacé par celui de l'UE© LUDOVIC MARIN Source: AFP
Le Mont-Saint-Michel

Hissé temporairement à l’entrée du Mont-Saint-Michel, un drapeau breton a offusqué de nombreux Normands. Le maire, à l’origine de l’initiative, a finalement décidé de faire machine arrière, en le remplaçant par un drapeau européen.

Le maire du Mont-Saint-Michel Yann Galton a décidé de hisser le drapeau breton aux côtés du drapeau normand à l’entrée de l’îlot rocheux du Mont-Saint-Michel. Un geste symbolique qui a eu pour conséquence de raviver la sempiternelle dispute qui oppose Bretons et Normands sur l’appartenance de l’un des sites les plus visités de France.

Le Mont-Saint-Michel appartient certes officiellement à la Normandie. Mais pour son maire, il appartient également à la Bretagne. «Ce qu'on appelle la Côte d'Emeraude, ça part de Saint-Malo, ça va jusqu'à Granville, alors Normand, Breton, c'est pareil», a-t-il déclaré à France 3 Normandie.

Pour autant, l’explication géographique de l'édile n’a pas suffi à calmer les Normands les plus hostiles que la présence des couleurs bretonnes sur l'île ont courroucé. Comme le rapporte l’antenne normande de France 3, plusieurs personnes n’ont pas hésité à envoyer des courriels à la municipalité, afin de faire part de leur mécontentement. «Arborer ce drapeau c'est nier l'histoire du Mont. Monsieur le Maire, remettez le Mont en Normandie et donc le drapeau breton dans sa boîte», a écrit l’un d’entre eux.

Exaspéré par la tournure des événements, le maire a retiré le célèbre «Gwenn ha Du». Celui-ci sera finalement remplacé par un drapeau de l'Union européenne, dont le bleu étoilé est jugé plus rassembleur et plus consensuel.

Lire aussi : «Marée du siècle» sur la côte atlantique française (PHOTOS / VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»