«Espèce de nègre de merde»: le numéro 2 du FN de la jeunesse suspendu après la diffusion d'une vidéo

- Avec AFP

«Espèce de nègre de merde»: le numéro 2 du FN de la jeunesse suspendu après la diffusion d'une vidéo© PASCAL POCHARD-CASABIANCA Source: AFP
Des membres du FNJ collant des affiches le 27 avril 2017 à Ajaccio (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Le numéro 2 du Front national de la jeunesse (FNJ), Davy Rodriguez, a été suspendu du mouvement, après la diffusion d'une vidéo dans laquelle il semble tenir des propos racistes. Une version qu'il conteste et tient pour un montage.

Davy Rodriguez, numéro 2 du Front national de la jeunesse (FNJ) et assistant parlementaire de Sébastien Chenu, a fait l'objet d'une suspension à titre conservatoire, ce 11 mars, décision approuvée par la présidente du parti, Marine Le Pen, selon des informations confiées à l'AFP par le député frontiste du Nord. 

Dans une vidéo mise en ligne sur plusieurs comptes Twitter le soir du 10 mars, on voit l'assistant parlementaire à la sortie d'un bar de Lille, visiblement agité. Les personnes qui l'accompagnent tentent de l'apaiser, en faisant référence à la présidente du Front national (FN) : «Mais calme-toi, Davy, tu n'as aucun intérêt à t'énerver ! Tu crois que Marine elle aimerait te voir comme ça ?»

Davy Rodriguez répond alors qu'il n'en a «rien à foutre». «Stop, t'es assistant parlementaire», lui rappelle ensuite un autre ami. Puis, le numéro 2 du FNJ semble prononcer : «Espèce de nègre de merde», à l'endroit d'une tierce personne qui, selon le site BuzzFeed, serait le videur du bar lillois La Plage.

Je nie formellement avoir tenu les propos racistes qui me sont prêtés

«Je nie formellement avoir tenu les propos racistes qui me sont prêtés», a tweeté Davy Rodriguez. Interrogé par BuzzFeed, il a affirmé que la vidéo était «un pur montage», évoquant «une cabale politique».

En outre, selon le site, peu avant cette scène qui aurait eu lieu le 9 mars, Davy Rodriguez s'en était déjà pris à l'agent de sécurité de La Plage. Ce dernier raconte : «Il y a un jeune homme qui entrait dans la salle alors que moi je sortais. Il est censé tirer la porte mais il a poussé et moi je poussais aussi. Il a dû se coincer le doigt, il m'a dit que je lui avais fait mal. Et puis ce Monsieur [Davy Rodriguez] est venu alors qu'il n'y avait pas de problème et a dit : "Ne lui adresse pas la parole, ces gens-là n'ont pas d'éducation".» L'échange entre le responsable du FNJ et le videur se serait envenimé et, selon ce dernier, Davy Rodriguez l'aurait traité de «sale Africain» et de «singe». Le témoignage de cet agent de sécurité a été diffusé par un journaliste de BuzzFeed sur YouTube.

Ancien du Front de gauche qui avait fait la campagne de Jean-Luc Mélenchon en 2012, il a cofondé le FN de Sciences Po Paris en 2015. Sa suspension intervient en plein congrès du FN à Lille, censé être celui de «la refondation», et au terme duquel, l'après-midi du 11 mars, Marine Le Pen, présidente réélue, doit proposer un nouveau nom pour le parti.

Lire aussi : Steve Bannon au congrès du FN : «Les médias de l'establishment sont les chiens du système»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix