«Céline contre les Juifs» : le Crif va distribuer 700 brochures de 50 pages lors de son dîner

«Céline contre les Juifs» : le Crif va distribuer 700 brochures de 50 pages lors de son dîner Source: AFP
Louis-Ferdinand Céline en 1951, illustration

Lors de son dîner annuel en présence du président de la République, le 7 mars, le Conseil représentatif des institutions juives de France va distribuer une brochure intitulée «Céline contre les Juifs ou l'école de la haine».

Selon les informations de L'Express, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) qui tient le 7 mars son 33e dîner «en présence d'Emmanuel Macron et de nombreuses personnalités, sous la pyramide du Louvre», va distribuer à ses 700 convives un exemplaire d'une plaquette spécialement éditée pour l'occasion et intitulée Céline contre les Juifs ou l'école de la haine.

Epais d'une cinquantaine de pages, le fascicule a été commandé par le Crif au mois de décembre à Pierre-André Taguieff et Annick Duraffour, auteurs de l'enquête à charge Céline, la race, le Juif publiée aux éditions Fayard, en février 2017. Dans cet ouvrage, les auteurs établissaient notamment l'existence de liens ténus entre les trois pamphlets du romancier Louis-Ferdinand Céline et l'idéologie nazie (Bagatelles pour un massacreL'Ecole des cadavres et Les Beaux draps).

Pourquoi Gallimard a-t-il remis le feu aux poudres ?

L'éditeur Antoine Gallimard a suscité une polémique fin 2017 lorsqu'il a annoncé qu'il souhaitait rééditer ces trois ouvrages en un volume, augmenté d'un appareil critique. La vague d'indignation avait fait reculer l'éditeur que l'on aurait cru échaudé, mais lors d'une interview accordée au Journal du dimanche et publiée le 4 mars, le président des éditions Gallimard rappelle : «J'ai suspendu le projet, mais je n’y ai pas renoncé».

Et de justifier : «La raison de cette suspension est simple : on ne construit rien de valable dans un incendie, on ne peut pas se faire entendre dans un amphithéâtre en ébullition.» Le 11 janvier, Antoine Gallimard avait déjà expliqué «que les conditions méthodologiques et mémorielles [n'étaient] pas réunies [pour] envisager sereinement [ce projet].»

Pour mémoire, les pamphlets de Céline ne sont pas interdits en France, mais n'ont pas été réédités depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. L'écrivain lui-même puis sa veuve, Lucette Destouches, âgée de 105 ans, s'y opposaient. Ils peuvent cependant aisément être consultés sur internet ou achetés chez des bouquinistes.

Lire aussi : «Les Aventures de Bamboula» : sous le feu des critiques, les éditions Varly abandonnent sa réédition

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter