Pour Yann Moix, «on vit dans un pays qui évalue les [migrants] mineurs comme faisaient les nazis»

Pour Yann Moix, «on vit dans un pays qui évalue les [migrants] mineurs comme faisaient les nazis»© Capture d'écran de l'émission On n'est pas couché diffusée sur France 2 le 17 février
Yann Moix.

Au cours de l'émission «On n'est pas couché», Yann Moix a une nouvelle fois critiqué les autorités françaises au sujet du traitement réservé aux migrants. Selon lui, certaines méthodes de contrôle rappellent celles utilisées par les nazis.

Invité dans l’émission On n’est pas couché (ONPC) diffusée le 17 février sur France 2 pour parler, entre autres, de son arrivée chez Konbini, le journaliste Hugo Clément a évoqué les reportages qu'il a récemment réalisés. Parmi ceux-ci, un sujet sur la situation des migrants mineurs à Paris a particulièrement fait réagir le chroniqueur de l'émission Yann Moix, qui s’est une nouvelle fois indigné du sort qui leur était réservé. 

Je rappelle que ce sont les nazis qui ont inventé l’évaluation de minorité. On vit dans un pays qui évalue les mineurs comme faisaient les nazis

Rapportant une scène à laquelle il a assisté à Calais, il a notamment dénoncé les méthodes de contrôle des migrants en les comparant à celles utilisées par les nazis. 

«Personne ne sait comment on mesure chez un Erythréen le degré de minorité […] Je rappelle que ce sont les nazis qui ont inventé l’évaluation de minorité. On vit dans un pays qui évalue les mineurs comme faisaient les nazis. Voilà comment sont triés à Paris, en France, les mineurs et les majeurs», a déclaré le chroniqueur aux côtés d'Hugo Clément, qui acquiesce. 

Ce réquisitoire de l'écrivain contre les autorités françaises vient s'ajouter à sa tribune publiée le 21 janvier dans Libération. Dans un texte aux allures de pamphlet, il avait interpellé le président français sur sa politique migratoire, déplorant notamment les conditions dans lesquelles les migrants sont accueillis sur le territoire français. 

Lire aussi : A Calais, Macron défend sa politique migratoire, «effort historique» pour «accueillir tout le monde»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.