Les images choc des affrontements entre migrants qui ont fait cinq blessés par balles

- Avec AFP

Suivez RT France surTelegram

Des rixes entre migrants érythréens et afghans ont éclaté à Calais, faisant plusieurs blessés, dont cinq par balles. Ces affrontements se sont déroulés non loin d'un centre hospitalier de la ville où avait lieu une distribution de repas.

Le 1er février 2018, plusieurs rixes ont éclaté en trois endroits distincts entre l'après-midi et le début de soirée.

Le 2 février, le bilan était toujours de 22 blessés, et quatre migrants, hospitalisés à Lille et à Calais, étaient toujours entre la vie et la mort, selon le parquet de Boulogne-sur-Mer qui précise qu'une enquête a été ouverte pour «tentative de meurtre». Ces victimes sont des Érythréens, qui seraient âgés de 16 à 20 ans. L'état de santé d'un cinquième blessé par balle inspirait moins d'inquiétude.

Un ressortissant afghan est recherché. Âgé de 37 ans, il est soupçonné d'être l'auteur de coups de feu sur des Érythréens tout près de l'hôpital de Calais où était organisée une distribution de repas.

Lire aussi : Calais : passeurs et associations dans le viseur de Collomb après les affrontements entre migrants

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix