Les images choc des affrontements entre migrants qui ont fait cinq blessés par balles

- Avec AFP

Des rixes entre migrants érythréens et afghans ont éclaté à Calais, faisant plusieurs blessés, dont cinq par balles. Ces affrontements se sont déroulés non loin d'un centre hospitalier de la ville où avait lieu une distribution de repas.

Le 1er février 2018, plusieurs rixes ont éclaté en trois endroits distincts entre l'après-midi et le début de soirée.

Le 2 février, le bilan était toujours de 22 blessés, et quatre migrants, hospitalisés à Lille et à Calais, étaient toujours entre la vie et la mort, selon le parquet de Boulogne-sur-Mer qui précise qu'une enquête a été ouverte pour «tentative de meurtre». Ces victimes sont des Érythréens, qui seraient âgés de 16 à 20 ans. L'état de santé d'un cinquième blessé par balle inspirait moins d'inquiétude.

Un ressortissant afghan est recherché. Âgé de 37 ans, il est soupçonné d'être l'auteur de coups de feu sur des Érythréens tout près de l'hôpital de Calais où était organisée une distribution de repas.

Lire aussi : Calais : passeurs et associations dans le viseur de Collomb après les affrontements entre migrants

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter