Le journal de l'Action française cesse sa publication pour cause financière

Le journal de l'Action française cesse sa publication pour cause financière© MIGUEL MEDINA Source: AFP
Des militants de l'Action française lors d'un hommage à Jeanne d'Arc en 2013

Dans un communiqué, l'Action française, mouvement royaliste et nationaliste, a annoncé la fin de son journal. Les difficultés financières de sa société éditrice ont eu raison de la publication, Action française 2000, lancée en 1998.

Alors que Charles Maurras, l'un des inspirateurs de l'Action française (créée en 1898), est né il y a exactement 150 ans, le mouvement royaliste et nationaliste vient d'informer sur les réseaux sociaux la fin de son journal, Action française 2000. Dans un communiqué, l'organisation explique que sa société éditrice, «ayant rencontré quelques soucis financiers, arrête ses activités après 27 ans de service».

Ce bimensuel – le journal paraissait les premier et troisième jeudis de chaque mois – avait été relancé en 1998 par Pierre Pujo et était connu pour ses ventes à la criée. Le premier journal de l'Action française, nommé Revue d'Action française, bimensuel lui aussi, avait été fondé en 1899 et remplacé en 1908 par un quotidien sous la direction de Charles Maurras, qui fut interdit à la Libération en 1944.

Toutefois, l'Action française compte bien lancer une nouvelle publication avant la fin de l'année. L'école de pensée monarchiste affirme ainsi que son activité militante ne s'arrêtera pas. L'Action française revendique en effet une augmentation de 18% d'adhérents en 2017 (soit un total de 3 000 militants selon son secrétaire général, François Belker, contacté par Streetpress) et assure que le mouvement continue à se développer. «Ne vous inquiétez pas, l'action de rue évolue mais ne disparaît pas à l'Action francaise ! Nous avons de nouveaux modes de présence régulière dans l'espace public comme la tenue de stands thématiques», atteste son porte-parole Antoine Berth sur Twitter.

Lire aussi : La référence à Charles Maurras sera retirée du livre des commémorations nationales 2018

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter