Un fiché S aurait épaulé Mounir Mahjoubi pendant la campagne des législatives

Un fiché S aurait épaulé Mounir Mahjoubi pendant la campagne des législatives© Stéphane de Sakutin Source: AFP
Mounir Mahjoubi à Bobigny le 20 novembre 2017

A l’époque où il était candidat aux législatives pour La République en marche dans la 16e circonscription en juin 2017, Mounir Mahjoubi avait fait appel aux services d’un homme fiché S, selon Le Point.

Un fiché S a aidé Mounir Mahjoubi (La République en marche) à faire campagne dans la 16e circonscription de Paris (correspondant à une partie du 19e arrondissement) durant les législatives de juin 2017, selon les informations du magazine Le Point.

L’homme de 48 ans avait été fiché S par la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) pour être «en lien avec la mouvance islamiste radicale susceptible de se déplacer en France et à l'étranger». Selon l'hebdomadaire, l’Elysée, alerté, a prié Mounir Mahjoubi de ne plus faire appel à cet individu, dont le premier signalement aux services secrets remonterait à 1995.

Contacté par Le Point, le désormais secrétaire d’Etat chargé du numérique a nié que l’homme fiché S faisait partie de son équipe de campagne officielle, même s’il apparaîtrait sur de nombreuses photos. Selon ses propos, l’individu l’aidait simplement à distribuer des tracts.

Selon les sources du Point, l’individu fiché S officie toujours au sein du parti LREM, pour laquelle il organiserait des réunions à Paris, mais non dans le 19e arrondissement de la capitale.

Lire aussi : Edwy Plenel, Danièle Obono et Marwan Muhammad se mobilisent contre l’éviction de Rokhaya Diallo

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.