«Menace terroriste» : 140 000 membres des forces de sécurité et de secours déployés le 31 décembre

- Avec AFP

«Menace terroriste» : 140 000 membres des forces de sécurité et de secours déployés le 31 décembre© Christian Hartmann Source: Reuters
Des policiers devant la tour Eiffel (image d'illustration)

Le ministère de l'Intérieur a fait savoir que près de 140 000 membres des forces de sécurité et de secours seraient mobilisés pour assurer la sécurité de la nuit de la Saint-Sylvestre 2017, dans un contexte de menace terroriste élevée.

«Pour assurer la sécurisation du 31 décembre, [...] 56 000 policiers, 36 000 gendarmes, [...] 7 000  militaires de l’opération Sentinelle et 39 800 sapeurs-pompiers, sapeurs-sauveteurs et démineurs, soit un total de 139 400 effectifs des forces de sécurité [...] seront mobilisés sur l'ensemble du territoire», a fait savoir le ministère de l'Intérieur, dans un communiqué du 29 décembre.

Concilier la sécurité des Français, mais aussi des touristes, et le bon déroulement de ce moment festif constitue «une priorité absolue» du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, selon le communiqué qui rappelle le «contexte de menace terroriste toujours élevée», comme l'a encore démontré la récente arrestation la semaine passée d'un homme et d'une femme, sans lien apparent mais projetant chacun de commettre un attentat.

La place Beauvau précise en outre que l'ensemble du pays est couvert par le dispositif Vigipirate et qu'en cette période de fêtes de fin d'année, il met plus particulièrement l'accent sur la sécurité des grands espaces commerciaux, des lieux de rassemblement et des infrastructures de transports publics.

La sécurité routière et les violences urbaines également dans le viseur des autorités

Prévenir la menace terroriste n'est pas le seul objectif de ce déploiement sécuritaire, puisqu'une attention particulière sera portée sur la sécurité routière avec de nombreuses opérations ciblées menées pour dissuader la conduite en état d'ivresse mais aussi les violences urbaines, selon le ministère.

Le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, a par ailleurs annoncé avoir mis en place un périmètre de protection dans le secteur des Champs-Elysées, qui sera l'épicentre des festivités à Paris, avec un spectacle son et lumières sur l'Arc de Triomphe culminant avec un feu d'artifice pour célébrer le passage à la nouvelle année.

Ce «périmètre de protection» rendu possible par la dernière loi antiterroriste d'octobre 2017 restreint le nombre d'accès aux Champs à 31 points et autorise entre autres, des contrôles policiers et des mesures de palpation. Dans et autour de l'avenue, ce sont près de 1 850 membres des forces de l'ordre qui seront mobilisés.

Lire aussi : La France face à la menace terroriste : 12 attentats et 98 morts depuis le 13 novembre 2015

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter