France 2 «ajourne» son projet de téléfilm polémique sur l'attentat du Bataclan

- Avec AFP

France 2 «ajourne» son projet de téléfilm polémique sur l'attentat du Bataclan© Philippe Wojazer Source: Reuters
Hommages place de la République aux victimes de l'attentat du Bataclan, le 13 novembre 2016 (illustration)

France 2 a annoncé avoir «ajourné» un projet de téléfilm sur l'attentat du Bataclan du 13 novembre 2015 qui doit s'intituler «Ce soir-là», tant que son producteur n'aura pas «consulté l'ensemble des associations des victimes».

«France 2 rappelle qu'aucune date de diffusion n'était prévue pour la fiction intitulée "Ce soir-là", non encore visionnée par la direction de la chaîne. Par ailleurs, France 2 a pris la décision d'ajourner ce projet tant que la production du téléfilm, n'aura pas consulté largement l'ensemble des associations des victimes», a fait savoir France 2 dans un communiqué du 28 décembre.

La chaîne avait annoncé fin novembre le début du tournage de ce téléfilm de Marion Laine («A cœur ouvert»), qui raconte une histoire d'amour née le soir de l'attentat du Bataclan, avec Sandrine Bonnaire dans le rôle principal. Le tournage, effectué à Paris, s'est achevé fin décembre.

Mais la compagne d'un homme décédé dans l'attentat a lancé il y a un mois une pétition en ligne pour réclamer l'abandon du projet et celle-ci a déjà rassemblé plus de 35 000 signatures sur le site change.org.

«Ce projet nous blesse, nous heurte, nous choque… Nous sommes scandalisés qu'un tel projet audiovisuel puisse voir le jour si peu de temps après cet événement aussi violent», dénoncent les pétitionnaires. Ceux-ci demandent à la direction de France 2 et à Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, de renoncer à «ce projet trop douloureux», par «respect pour [leurs] douleurs, pour [leur] deuil, pour les personnes disparues et blessées».

Lire aussi : Bataclan, deux ans après : l'impossible lutte contre le terrorisme

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter