Selon Castaner, les députés LREM ont fait preuve d’«une forme d’arrogance»

Selon Castaner, les députés LREM ont fait preuve d’«une forme d’arrogance»© Patrick KOVARIK / AFP
Le ministre français délégué aux Relations avec le Parlement, Christophe Castaner, fait un geste alors qu'il quitte une réunion hebdomadaire du cabinet à l'Elysée à Paris le 20 décembre 2017.

Dans un entretien accordé le 26 décembre au quotidien L’Opinion, Christophe Castaner reconnaît que le groupe LREM a fait preuve d’«une forme d’arrogance» à ses débuts à l’Assemblée nationale. Selon lui, cette période est désormais révolue.

«Une forme d’arrogance» : c’est ainsi que le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Christophe Castaner, a qualifié le 26 décembre le comportement des députés de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale quelque temps après leur prise de fonction. «Dans un premier temps, le groupe LREM a pu se montrer peut-être trop hégémonique», a-t-il également affirmé.

Le délégué général de La République en marche estime que le manque d’équilibre au sein de la majorité avec le groupe MoDem est l'une des raisons explicatives de cette hégémonie. Selon lui, cette dernière a provoqué l’opposition systématique des membres des partis de l’opposition à l’instar des députés socialistes. Néanmoins, il assure que «la situation a évolué» grâce à une vigilance renforcée du gouvernement et du groupe LREM. Il salue par ailleurs la professionnalisation des députés néophytes qui feraient désormais preuve d'«une maîtrise politique».

Lire aussi : «C’est terrible»: une députée LREM déplore que son mari doive se priver de Porsche Cayenne

Les complaintes des députés LREM ? «C’est inacceptable !»

Christophe Castaner revient par ailleurs sur les récentes déclarations de certains députés LREM qui se plaignent de leurs conditions de vie. Pour l’ancien porte-parole du gouvernement, cette propension à se plaindre est «inacceptable», le rythme parlementaire actuel demeurant le même que par le passé. 

Il estime en outre que «certains députés de la majorité, très engagés dans le processus législatif, peuvent donner le sentiment d'être moins présents auprès des Français dans leur circonscription, car ils sont très présents en commission et dans l'hémicycle».

Lire aussi : A 5 000€ par mois, une députée LREM dit «manger des pâtes» et «ressortir des vêtements de la cave»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Sondage

Selon vous, la mise en demeure de RT France par le CSA est...

Résultats du sondage

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter