Manifestation des forains en colère après l'annulation des «Jours de Fêtes» à Paris (VIDEO)

Manifestation des forains en colère après l'annulation des «Jours de Fêtes» à Paris (VIDEO)© STEPHANE DE SAKUTIN Source: AFP
Marcel Campion est en colère et demande deux millions d'euros d'indemnité pour préjudice à la mairie de Paris

Le porte-parole des forains Marcel Campion avait appelé à manifester, le 21 décembre, pour protester contre l'annulation des «Jours de Fêtes» dans le Grand Palais de Paris. Près de 60 manèges ont donc occupé l'espace autour du monument.

Référé en urgence, manifestation, plainte et même lettre ouverte au président de la République : le «roi des forains» Marcel Campion avait annoncé le 20 décembre contre-attaquer tous azimuts après l'annulation de la fête foraine des «Jours de Fêtes» au Grand Palais.

Le 21 décembre, les camions des quelque 60 manèges qui devaient être mobilisés pour ces fêtes ont stationné autour du monument parisien, conformément à ce qu'avait prévenu la veille Marcel Campion. Les forains attendent ainsi l'issue d'un référé déposé devant le tribunal administratif, pour enjoindre la Ville de Paris à fournir un lieu de remplacement pour les «Jours de Fêtes». Ils demandent également une indemnité de deux millions d'euros pour le préjudice subi.

Ils essaient de tuer le monde forain

Or, la mairie de Paris a informé que le spectacle musical du théâtre du Châtelet, qui a remplacé les «Jours de Fêtes» au Grand Palais, n'est pas de sa responsabilité : «La Ville de Paris n'est ni propriétaire, ni gestionnaire du Grand Palais, qui définit librement sa programmation», justifie Anne Hidalgo, maire de Paris.

Mais cette justification ne sied guère à Marcel Campion : «Qu'est-ce que c'est que ces gens-là ? C'est les élus de Paris ça ? Alors que quand ils se sont fait élire, ils promettaient qu'ils allaient faire des choses pour le monde forain. On se rend compte de ce qu'ils font ! Ils essaient de tuer le monde forain», fustige-t-il, au micro, notamment, de RT France. 

«Jours de Fêtes», une fête foraine avec manèges et attractions, avait occupé en 2013 et 2015 la nef du Grand Palais. 

Marcel Campion a par ailleurs annoncé déposer une plainte en dénonciation calomnieuse à la suite d'un rapport de la chambre régionale des comptes sur les marchés d'animation à Paris, qui «porte des accusations extrêmement graves et totalement erronées à [son] encontre», selon lui. Ce rapport non rendu public, doit être dévoilé en février.

Les relations entre les forains et la Ville de Paris se sont spectaculairement détériorées ces derniers mois avec l'annulation du Marché de Noël et la disparition annoncée de la grande roue place de la Concorde.

Lire aussi : Furieux à l'annonce de la suppression du marché de Noël, les forains perturbent les entrées de Paris

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.